ArtsBricolageÉveilSensoriel

Entrer dans l’Univers de Bruno Munari : Le Mobile des Contrastes

Bruno Munari, figure du design italien du 20ème siècle est un artiste également reconnu pour son investissement dans l’enfance.

Des pré-livres aux machines inutiles en passant par une littérature dédiée où préfiguraient certains usages de la littérature enfantine contemporaine, Bruno Munari présente une véritable approche relationnelle à l’enfant autour de l’œuvre artistique, si bien que l’on parle de « Méthode Munari ».

Nous nous proposons d’explorer la nébuleuse Munari en commençant par ses mobiles, qu’il a présentés lui-même comme des « Machines inutiles ».

Apports pédagogiques

  • Développement de l’attention
  • Stimulation du focus
  • Distinctions tonales
  • Création d’un environnement esthétique

Éléments de compréhension

Bruno Munari est un artiste multiforme du 20ème siècle qui s’est attaché à déconstruire le mythe de l’artiste et à rapprocher le beau de l’univers fonctionnel des foyers.

Il crée de 1933 jusqu’à sa disparition en 1998, une série de mobiles avec lesquels il entend libérer les formes géométriques du cadre statique de la peinture abstraite pour les porter dans l’espace, voire vers une quatrième dimension : celle du temps.

 

Portrait de Bruno Munari

Portrait de Bruno Munari
 

En ces « Temps Modernes », ces assemblages qui n’ont pas de fonctions définies, sont appelées « Machines inutiles » parce qu’elles ne produisent pas de biens de consommation, n’éliminent pas la main d’œuvre et n’augmentent pas le capital. Mais l’œuvre foisonnante de Bruno Munari est le terreau idéal de la sérendipité. Suspendues au-dessus d’un berceau, ces machines trouvent leur destination : ils offrent un premier champ d’exploration à l’attention et au sens optique de l’enfant nouveau-né.
Mobile de Montessori - Mobile de Munari

Mobile des contrastes de Bruno Munari
Crédit image : Henri Séqueira – Le Jardin de Kiran.
 

La plus connue de ces « machines »inutiles » que l’on appelle communément « le Mobile de Munari », repose sur des formes géométriques affichant de forts contrastes et joue sur la polarité positif-négatif et les inversions de formes. C’est ce modèle que nous allons explorer dans cette première étude de l’œuvre de Bruno Munari.

Ce que nous allons réaliser

Pour réaliser cette machine inutile de Munari, faite de surfaces géométriques présentant de forts contrastes, nous avons fait le choix du papier bristol sur lequel nous allons imprimer les figures géométriques : 1 Disque, 1 Petit Polygone et un Grand Polygone. Les baguettes de suspension sont taillées dans un bois très léger : le balsa est probablement le matériau idéal, mais également le bois de samba (ou ayous) est une alternative de choix qui offre légèreté et une relative solidité. Ces tourillons de bois seront peints avec des peintures acryliques noire et blanche. En ce qui concerne la suspension, Bruno Munari évoque le fil de soie, « idéal pour disperser la torsion ».

 

Mobile de Munari - Boule Transparente

Nous choisissons dans notre cas une boule transparente de 60mm.

 

Mobile de Munari - Disques

Cette dimension de référence permet de créer les formes successives du mobile. Ici : on retrouve le diamètre de la boule dans nos cercles centraux. Notre disque de base a un diamètre de A + 1/3, soit 60mm + 20mm

 

Mobile de Munari - Petit polygone

Ces proportions se reportent sur le petit polygone avec un resserrement central de 60mm et des ailettes qui s’évasent jusqu’à 80mm.

 

Mobile de Munari - Grand polygone

L’échancrure est plus prononcée sur le grand polygone avec un resserrement central ramené à 40mm pour une hauteur de forme double.

 

Mobile de Munari - Baguettes

La référence à la boule transparente s’applique également à la longueur des baguettes.

Ce qu’il nous faut

  • 1 tourillon de samba ou de balsa
  • 1 rouleau d’adhésif de masquage
  • 1 echeveau de fil de soie blanc fin
  • 2 feuilles de papier bristol au format A4 (160g)
  • De la colle blanche
  • De la peinture acrylique blanche et noire
  • Du vernis (facultatif)
  • 1 cutter
  • 1 cutter circulaire ou une paire de ciseaux
  • 1 petit pinceau plat (pour la colle)
  • 1 petit pinceau plat (pour la peinture)
  • 1 petite scie à main
  • 1 tapis de découpe (un calendrier mural)
  • 1 petite règle (double décimètre)
  • 1 petit chiffon

Les étapes de fabrication

Impression des documents

Nous commençons par imprimer les formes géométriques du mobile sur du papier de grammage moyen (160g). Ces formes à imprimer sont dans le livret disponible au téléchargement, en fin d’article.

 

Éléments du Mobile de Munari Face A

Nous découpons soigneusement chacune des formes de la face A. Pour les polygones, le cutter est l’outil idéal ; pour le disque, une paire de ciseaux et une bonne dose d’attention nous permettra d’obtenir une belle découpe.

 

Éléments du Mobile de Munari Face B

Nous faisons de même pour les figures géométriques de la face B présents sur la deuxième page des éléments à imprimer du livret.

 

Mobile de Munari - Assemblage du Grand Polygone

Nous nous penchons à présent sur le grand polygone : nous allons coller dos à dos la face A et la face B, en profitant pour y accrocher le fil de suspension. On peut prévoir des longueurs de fil confortables pour pouvoir faire le réglage de suspension par la suite.

 

Mobile Montessori - Mobile de Munari

Pareillement pour le petit polygone.

 

Mobile de Munari - Assemblage du Cercle

Et enfin nous terminons par assembler les deux faces du disque, également dos à dos.

 

Mobile de Munari - Boule transparente

Nous préparons également notre boule transparente pour la suspension.

 

Mobile de Munari - Mise en peinture des baguettes

Les baguettes sont peintes au pinceau ou à la bombe de peinture. La baguette de 360mm est peinte en blanc ; la baguette de 300mm est peinte en noir. Enfin, pour la troisième baguette de 180mm, nous la peignons en blanc dans un premier temps ; après séchage, nous y collons en spirale une bande de ruban à masquer de 10mm de large en prenant soin de créer des intervalles réguliers de 10mm. Puis nous peignons l’ensemble en noir. Nous pourrons retirer le ruban à masquer une fois la peinture sèche pour obtenir une parfaite alternance de blanc et de noir tout au long de la baguette.

 

À ce stade, nous nous retrouvons avec nos formes géométriques et notre boule transparente accrochées à des longueurs de fils de soie. Nous allons commencer la suspension de tous ces éléments aux différentes baguettes. L’image ci-dessus nous donne les repères pour la suspension et les bonnes longueurs de fil.

 

Mobile de Munari - Noeud de Cabestan

Pour l’installation des fils, la technique est la suivante : on commence par le bas et on remonte progressivement sur les étages supérieurs du mobile. Pour attacher les fils au baguettes, le fameux nœud de cabestan nous offrira le confort de pouvoir faire des ajustements de longueurs vérifiés avec une régle graduée, jusqu’à trouver la bonne mesure. Les nœuds ne doivent pas être trop serrés afin de permettre au fils de glisser le long des tiges et assurer l’équilibrage du mobile.

Pour l’équilibrage du mobile, la technique est la suivante : on commence par le haut et on descend progressivement vers les étages inférieurs. L’idéal est de réaliser un équilibrage « à la louche » à plat sur une table et ensuite de suspendre le mobile par son fil principal. Le mobile étant ainsi suspendu, nous allons tranquillement affiner la balance du mobile. D’une manière générale, les nœuds sont positionnés à 20mm des extrémités des baguettes. Remarquons sur l’image les flèches qui se déclinent en dégradés : elles nous indiquent les fils pour lesquels le point de suspension n’est pas déterminé, nous agirons dessus pour assurer la balance du dispositif.

Ce que nous avons réalisé!

Mobile de mOntessori - Mobile de Munari

Et voilà une « machine inutile » qui trouvera son usage dans la chambre du bébé dès 3 semaines.

Téléchargements

Mobile de Munari - Livret à Télécharger

Livret complet au format PDF contenant les éléments à imprimer et les instructions de montage pour le Mobile de Munari.

telecharger

 

Repères pratiques

les-trois-ourses
L’association « Les Trois Ourses », créée en 1988, a pour objet principal l’éducation artistique des enfants en mettant « le livre au centre ».

Elle propose des ateliers autour de Bruno Munari et participe à diffuser ses livres en France, avec de nombreuses références dont :

munari-roses-salade

munari-ateliers-tactiles

munari-les-livres-de-munari

 

corraini-edizioni
L’éditeur italien Corraini, spécialisé dans l’art contemporain, diffuse l’héritage de Bruno Munari à travers la publication de nombreux titres.

L’artiste italien a également accompagné l’activité de la galerie d’art Corraini, en y créant de nombreuses manifestations. Parmi les ouvrages publiés :

munari-favola-delle-favole

munari-rana-romilda

munari-buonanotte-tutti

Pour aller plus loin…

  1. Bonjour,
    Nous nous permettons d’ajouter quelques références bibliographiques de titres édités par Les Trois Ourses ainsi qu’un lien vers notre site internet (http://www.lestroisourses.com/) pour en savoir plus sur nos activités autour de Bruno Munari (http://www.lestroisourses.com/galerie/22-lire-et-jouer-avec-bruno-munari):
    Des roses dans la salade, Édition Les Trois Ourses, 2008
    Les Livres de Bruno Munari, Édition Les Trois Ourses, 2009
    Les ateliers tactiles, Édition Les Trois Ourses, 2011

    et le site vers son éditeur italien Corraini (http://www.corraini.com/)

    En vous remerciant.

    1. Bonjour,

      Nous avons ajouté ces informations dans un paragraphe dédié : « Pour aller plus loin… »
      Nous nous rapprochons de vous pour enrichir cette thématique. Merci beaucoup de votre intervention.
      Bien cordialement. @++