ApprentissageBricolageÉveilLangage

Fabriquer un Butaï : Modèle pour le Kamishibaï de l’Enfant Conteur

À la suite de notre article Fabriquer un Butaï : Modèle pour Kamishibaï Traditionnel, nous présentons un nouveau modèle de Butaï pour le “théâtre d’images japonais”, plus facile à réaliser et plus versatile.

Ayant compris le principe de narration du Kamishibaï avec ses nombreux atours, l’objet de cette fabrication est clairement de mettre à la disposition de l’enfant un outil pour la construction de ses propres récits.

S’il est conçu aux dimensions du Kamishibaï traditionnel, il servira également de support pour les histoires acquises auprès des éditeurs.

il s’agit ici d’un modèle original déposé : “Le Butaï à Socle-rideau”, dont nous livrons les plans et le guide de fabrication détaillé par cet article. Après une présentation faite par l’adulte et un accompagnement pour l’élaboration des histoires et la structuration des planches du Kamishibaï, ce Butaï pourra être laissé à la disposition de l’enfant pour une utilisation autonome.

Apports pédagogiques

  • Support média et spectacle vivant
  • Support pour l’expression orale
  • Décomposition de la narration séquentielle
  • Construction de récit
  • Instants partagés

Ce que nous allons réaliser

Nous allons donc réaliser un Butaï de conception originale. Chacun pourra adapter les dimensions de cet objet pour décliner une version au format A4, au format A3 ou au format traditionnel japonais. La versatilité de ce modèle en fait un outil de choix pour les écoles ou pour l’Instruction en Famille : il permettra de lire les histoires commercialisées chez les éditeurs de Kamishibaï, tout en offrant la possibilité aux enfants de créer leur propres histoires.

Nous avons tenté de créer un modèle qui soit à la fois fonctionnel et facile à réaliser. Avec de la colle à bois, des tasseaux et des planches de médium ou du papier bois, on peut venir à bout de ce bricolage dont la seule difficulté réside dans la découpe des fenêtres.

 

Butaï fermé
Butaï fermé – ©Henri Sequeira – lejardindekiran.com.

 

Pour le côté fonctionnel, nous avons une plaque rouge qui sert à la fois de “rideau de scène” masquant la première planche de l’histoire, mais également, cette plaque servira de socle pour poser le Butaï et raconter son histoire sans avoir à le tenir. Enfin, elle servira de gabarit pour la découpe des planches du Kamishibaï puisqu’elle est rigoureusement taillée au format de ces planches.

On pourra choisir de limiter le bricolage à la réalisation du chevalet seul, c’est à dire sans son “socle-rideau”, ce qui n’empêche pas pour autant de raconter des histoires sur le mode du Kamishibaï.

 

Butaï ouvert
Butaï ouvert – ©Henri Sequeira – lejardindekiran.com.

 

Pour une meilleure finition et une relative protection du bois, nous avons choisi d’appliquer sur toutes nos surfaces un vitrificateur affichant la Norme Jouet et l’Eco-Label.

Ce qu’il nous faut

Pour le Format du Kamishibaï traditionnel

  • 2 plaques de bois de médium de l: 40,5cm x h: 31cm x 1cm d’épaisseur
  • 1 plaque de bois de médium de l: 37cm x h: 27,5cm x 1cm d’épaisseur
  • 2 réglettes (taillées dans du bois de médium) de L: 40,5cm x l: 2,5cm x 1cm d’épaisseur
  • 1 réglette (taillée dans du bois de médium) de L: 28cm x l: 2,5cm x 1cm d’épaisseur
  • 2 réglette (taillées dans du médium) de L: 10cm x l: 2cm x 1cm d’épaisseur

Pour le Format A3

  • 2 plaques de bois de médium de l: 43,5cm x h: 32,7cm x 1cm d’épaisseur
  • 1 plaque de bois de médium de l: 42cm x h: 30cm x 4mm d’épaisseur
  • 2 réglettes (taillées dans du bois de médium) de L: 43,5cm x l: 2,5cm x 1cm d’épaisseur
  • 1 réglette (taillée dans du bois de médium) de L: 30,7cm x l: 2,5cm x 1cm d’épaisseur
  • 2 réglettes (taillées dans du bois de médium) de L: 10cm x l: 2,5cm x 1cm d’épaisseur

Pour le Format A4

  • 2 plaques de bois de médium de l: 31,2cm x h: 24cm x 1cm d’épaisseur
  • 1 plaque de bois de médium de l: 29,7cm x h: 21cm x 4mm d’épaisseur
  • 2 réglettes (taillées dans du bois de médium) de L: 31,2cm x l: 2,5cm x 1cm d’épaisseur
  • 1 réglette (taillée dans du bois de médium) de L: 22cm x l: 2,5cm x 1cm d’épaisseur
  • 2 réglette (taillées dans du bois de médium) de L: 10cm x l: 2cm x 1cm d’épaisseur

Pour le Format 24×32 (Papier à dessin)

  • 2 plaques de bois de médium de l: 34cm x h: 25,5cm x 1cm d’épaisseur
  • 1 plaque de bois de médium de l: 32cm x h: 24cm x 4mm d’épaisseur
  • 2 réglettes (taillées dans du bois de médium) de L: 34cm x l: 2,5cm x 1cm d’épaisseur
  • 1 réglette (taillée dans du bois de médium) de L: 23,5cm x l: 2,5cm x 1cm d’épaisseur
  • 2 réglette (taillées dans du bois de médium) de L: 10cm x l: 2cm x 1cm d’épaisseur

Fournitures additionnelles communes

  • 4 clous de vitrier
  • Une poignée de meuble en hêtre
  • De la colle à bois sans solvants
  • Un vitrificateur Norme Jouet
  • Peinture au choix

Les plans ci-dessous guideront la fabrication ; ils sont disponibles dans la partie téléchargement

Plan original de Butaï pour Kamishibaï
Plan original de Butaï pour Kamishibaï” – ©Henri Sequeira – lejardindekiran.com.

 

Plan original de Butaï pour Kamishibaï
Plan original éclaté de Butaï pour Kamishibaï” – ©Henri Sequeira – lejardindekiran.com.

Les étapes de fabrication

1. Réalisation du coffret du Butaï

Planches pour la fabrication d'un Butaï
Nous commençons avec nos planches prédécoupées suivant les mesures indiquées sur notre plan. Nous avons opté pour le bois de médium pour sa facilité de traitement, mais également, les bois contreplaqués peuvent être employés et offriront une construction plus solide.

 

Planches pour la fabrication d'un Butaï
Avec une scie sauteuse, nous avons ajouré nos planches pour créer les fenêtres de notre Butaï. Pour la façade avant, nous conservons une marge de 2 cm autour de la fenêtre et pour la face arrière, la marge résultante sera de 4 cm.

 

Face arrière pour la fabrication d'un butaï
Sur notre face arrière, nous allons découper une encoche sur le côté qui facilitera la saisie des feuilles du Kamishibaï

 

Assemblage des tasseaux pour la fabrication d'un Butaï
Avec une colle à bois à prise rapide, forte et sans solvants, nous collons les uns après les autres les tasseaux qui vont cercler notre Butaï. À chaque encollage, nous maintenons une certaine pression, le temps nécessaire suivant la colle employée. Les serre-joints ne sont pas obligatoires mais peuvent être d'un bon secours pour un collage solide.

 

Assemblage des faces du Butaï
Enfin, nous fixons la face arrière de notre chevalet et maintenons l'assemblage sous pression le temps nécessaire

 

Assemblage de faces du Butaï
Voilà à quoi ça ressemble de l'autre côté. Certains pourrons arréter le bricolage à ce niveau car déjà, le Butaï est opérationnel!

 

Finitions pour la fabrication d'un Butaï
Pour une meilleure finition, nous reprenons toutes les imperfections de notre assemblage en bouchant les trous et les espacements avec de la pâte à bois

 

Vernissage du Butaï
Enfin, après un ponçage patient, nous appliquons une première couche de vitrificateur. Ensuite ponçage à nouveau et deuxième couche de vitrificateur. Les surfaces seront lisses et protégées d'une usure prématurée, ce qui vaut pour le bois de médium.

 

2. Réalisation du “Socle-rideau” du Butaï

Repères pour le socle-rideau du Butaï
Nous avons découpé une nouvelle plaque de bois aux dimensions du format A3, soit 21cm x 30cm. Nous avons également préparé deux petites réglettes en bois de 2cm/l x 10cm/L. Nous indiquons ici les points de fixations de ces réglettes et les flèches en rouges nous permettent de reporter les repères sur le verso de la plaque afin de pouvoir clouer nos réglettes.

 

Plaque-rideau pour Butaï
Nous commençons par coller nos deux réglettes en suivant les repères que nous avons fixé. L'écartement entre ces deux réglettes correspond à la l'épaisseur du butaï ; il doit être calculé avec précision.

 

Cloutage de la plaque-rideau du Butaï
Grâce aux repères que nous avons reporté sur le verso de notre plaque, nous renforçons l'assemblage de nos réglettes avec des clous.

 

Butaï sur son support
Voilà. L'idée est la suivante. ce sont ces deux réglettes qui vont assurer le maintient du chevalet pendant le récit.

 

Peinture de la plaque-rideau du Butaï
A présent, quelques couches de peinture donneront à notre plaque son caractère de rideau de scène. En finition, nous appliqueront deux couches de vitrificateur!

 

Butaï avec son socle-rideau rouge
Et voici notre Butaï avec son socle-rideau rouge qui servira de gabarit pour la découpe du papier.

 

Butai avec son socle-rideau rouge
La plaque rouge mise à plat, le Butaï vient s'insérer entre les deux réglettes : il est en position pour le récit!

 

Perçage pour la mise en place du bouton de préhension
Sut la tranche supérieurse, nous perçons pour la mise en place du bouton de préhension. Attention de ne pas se tromper de côté : lorsque l'on est à l'arrière, le bouton est en haut et l'ouverture pour le chargement des planches du Kamishibaï est sur la droite!

 

Butaï avec son bouton de préhension
Nous profitons pour combiner la fixation du bouton de préhension avec la fixation de la patte supérieure qui va maintenir la plaque-rideau rouge. Nous fixons également deux pattes sur la partie inférieure pour maintenir la plaque

Ce que nous avons réalisé!

 

Butaï à plaque-rideau pour Kamishibaï
Le Butaï est complètement opérationnel. Ici, nous avons opté pour des pattes de maintien pour le socle-rideau. Chacun pourra trouver sa solution pour le maintien de cette plaque.

Téléchargements

Le paquet à télécharger contient :

  • Le livret plan pour la fabrication du Butaï à socle-rideau

Paquet à télécharger

 

 


Bouton_telecharger_gris

Ressources audiovisuelles



 

Globe

Pour aller plus loin…

Nous présentons ici une liste succinte d’éditeurs de kamishibaï

Callicéphale
Éditions Grandir
Éditions du pas de l’échelle
Planète Éducation
Sieteleguas

Pour aller plus loin…

  1. Bonjour à vous,

    bravo pour ces plans et procédures bien détaillés sur la construction d’un butaï.
    Je l’ai réalisé mais en “arrangeant” vos conseils concernant les pattes de fixation car je n’arrive pas à en trouver.
    J’ai utilisé une tournette d’encadrement (sorte de lame à ressort) que j’ai fixé sous le bouton de préhension. Ca marche mais c’est moins “classe” !
    Pourriez-vous me dire où avez-vous trouvé ces pattes et comment cela s’appelle exactement?
    Merci à vous

    1. Bonjour,

      Les pattes dont il est question sont en fait des fixations ou supports pour miroirs. On en trouve dans les rayons d’ameublement de salles de bains des grandes enseignes de bricolages. J’ai proposé celle-ci en laiton, mais vous y trouverez d’autres modèles qui feront aussi bien l’affaire.

      Merci de votre intérêt et bonne suite. @++

  2. Bonsoir,

    Merci pour ces explications. J’avais pour projet de réaliser des kamishibaï format 24×32 (canson), puis de couper les feuilles pour arriver à un format A4, mais finalement, comme je n’ai pas encore fabriqué le butaï, je songe à en changer les dimensions.
    Que me conseillez-vous ?
    Par exemple : 2 plaques de bois de médium de l: 33,5cm x h: 27cm x 1cm d’épaisseur
    1 plaque de bois de médium de l: 32cm x h: 24cm x 4mm d’épaisseur
    Mais du coup, je ne visualise pas trop comment faire pour les dimensions des réglettes…

    1. Bonjour Sheena, veuillez m’excuser pour le délai de réponse, mais comme vous le disiez, il fallait visualiser le projet et retourner donc dans l’atelier pour vérifier les dimensions pour le format 24 x 32. Je viens de mettre l’article à jour avec les dimensions pour ce format. Ce la devrait vous aider dans votre projet. merci de nous faire un retour pour nous faire part de votre expérience. Bon bricolage et bonne suite à vous.

  3. Bonjour,
    Nous organisons la semaine prochaine une “semaine hors -cadre” sur le thème du kamishibaï et cherchions -avec ma collègue- un kamishibaï en bois à fabriquer avec une partie de nos élèves(1P, 2P et 3P) -une version simplifiée du kamishibaï traditionnel vu l’âge de nos élèves.
    Grâce à vos explications très précises, nous serons en mesure de réaliser le bricolage… Merci beaucoup!
    D’autres activités en lien avec le kamishibaï attendent nos élèves. Ils se réjouissent beaucoup… et nous aussi ! 🙂

    1. Bonjour Nathalie,

      Merci beaucoup pour ce retour d’expérience! Nous avons essayé au fil de nos articles de présenter des fabrication de différents niveaux, mettant la réalisation du Butaï à la portée de tous. Nous réfléchissons encore à de nouveaux modèles. Très heureux que cela vous serve et aussi de faciliter votre initiative. Le kamishibaï, c’est tellement génial! Amusez-vous bien! @++

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *