BricolageDécouverteLangage

Fabriquer un Butaï : Modèle pour un Kamishibaï Grand Format

Retour sur le Kamishibaï avec la présentation d’un nouveau modèle à réaliser dédié à un public plus nombreux comme dans le cas d’un spectacle de fin d’année scolaire.

Cette version nous permet de présenter une méthode de fabrication simplifiée pour un modèle bicolore, « Rouge scène » et « Bois naturel » avec un fronton à chapeau de gendarme.

Nous en proposons des cotations pour les formats A3 et A2. Bien entendu, ces formats pourront être reconsidérés par chacun pour réaliser un Butaï pour le Kamishibaï japonais aux dimensions bien spécifiques ou encore, en décliner une version au format A4, idéal pour permettre à l’enfant de créer ses propres récits.


Apports pédagogiques

  • Support média et spectacle vivant
  • Support pour l’expression orale
  • Décomposition de la narration séquentielle
  • Construction de récit
  • Instants partagés


Ce que nous allons réaliser

Au regard de votre attention portée à notre article Fabriquer un Butaï : Modèle pour Kamishibaï Traditionnel Nous souhaitions proposer une version de Butaï dont la fabrication serait plus simple.

Ayant réalisé pour la classe de Kiran un modèle en grand format pour leur spectacle de fin d’année, l’occasion s’est présentée de composer un tutoriel où les assemblages se font uniquement à la colle pour un Butaï auquel nous avons donné un caractère plus théatral avec des vantaux couleur « Rouge scène » et un fronton en forme de « Chapeau de gendarme ».

 

Modèle de Butaï Fermé

Butaï fermé – ©Henri Sequeira – lejardindekiran.com.

 

Également, nous avons fait le choix du bois MDF (Medium Density Fiberboard) dont les plaques offrent des surfaces déjà polies et sa facilité d’usinage permet de limiter les efforts de fabrication qu’il s’agisse de découpe ou de ponçage.

 

Modèle de Butaï Ouvert

Butaï ouvert – ©Henri Sequeira – lejardindekiran.com.

 

Pour une meilleure finition et une meilleure protection de l’ouvrage, nous avons choisi d’appliquer sur toutes nos surfaces plusieurs couches de vitrificateur affichant la Norme Jouet et l’Eco-Label.


Ce qu’il nous faut

Pour le Format A3

  • 3 plaques de bois de médium de l: 43,5cm x h: 33,5cm x 1cm d’épaisseur
  • 2 réglettes (taillées dans du bois de médium) de L: 43,5cm x l: 4cm x 1,6cm d’épaisseur
  • 1 réglette (taillée dans du bois de médium) de L: 30,3cm x l: 4cm x 1,6cm d’épaisseur

Pour le Format A2

  • 3 plaques de bois de médium de l: 61cm x h: 45cm x 1cm d’épaisseur
  • 2 réglettes (taillées dans du bois de médium) de L: 61cm x l: 4cm x 1,6cm d’épaisseur
  • 1 réglette (taillée dans du bois de médium) de L: 41,8cm x l: 4cm x 1,6cm d’épaisseur

Fournitures additionnelles

  • 1 Tourillon
  • Une poignée de meuble en hêtre
  • De la colle à bois sans solvants
  • Un vitrificateur Norme Jouet
  • Peinture au choix


Les étapes de fabrication

 

planches pour le butai

Nous commençons donc notre bricolage à partir de ces matières premières : 3 planches de bois MDF de 43,5cmx 33,5cm x 10mm d’épaisseur

 

réglettes pour les côtés du butaï

Dans une planche de bois MDF, nous taillons également 3 réglettes qui vont fermer 3 côtés de notre Butaï

 

ajourage des planches

Dans un premier temps, nous allons réaliser la découpe des fenêtres côté conteur et côté spectateur. Nous traitons deux planches ensemble, prises en sandwich et maintenues par des serre-joints. Avec une perceuse, nous perçons quatre trous aux angles du tracé de notre fenêtre : on peut prévoir une marge de 3cm pour les fenêtres

 

ajourage du butaï

Les trous aux angles nous permettent de réaliser directement les arrondis de nos fenêtres. Également, il vont nous permettre d’insérer la lame de notre scie sauteuse pour faire le contour de notre tracé.

 

ajourage des planches du butaï

Voilà ce que ça donne. Avec quelques coups de râpe, nous allons parfaire cette découpe.

 

découpe de l'encoche de saisie des feuillets du kamishibaï

Nous pouvons à présent séparer nos deux plaques-fenêtres et sur l’une d’elle, nous allons réaliser la petite encoche latérale qui facilitera la saisie des feuilles du Kamishibaï. Ici, nous en réalisons une courte, mais une encoche plus large offrira un meilleur confort.

 

planches ajourées avec encoche

Voilà nos deux fenêtres! Il va falloir les assembler avec nos réglettes de contour qui vont fixer l’espacement pour l’insertion des feuillets du Kamishibaï

 

assemblage des côtés du butaï

Nous commençons par encoller une première grande réglette avec notre colle à fixation rapide et à haute résistance à l’arrachement.

 

assemblage des côtés du butaï

Puis nous fixons les réglettes sur les côtés les unes après les autres…

 

assemblage des côtés du butai

…Jusqu’à avoir nos trois côtés en place

 

pose de panneau frontal du butaï

Enfin, nous terminons l’assemblage en collant notre deuxième fenêtre. Nous avons pris soin à chaque assemblage que chacune des pièces soient bien ajustées.

 

dessin de la découpe des vantaux du butai

A présent, reprenons notre troisième plaque de bois MDF que nous avons réservé pour la découpe des vantaux de notre Butaï. Pour ce modèle à chapeau de gendarme, nous allons tracer les repères de millieu de plaque afin de nous aider d’un objet circulaire (ici, une assiette) pour dessiner la forme du fronton. Dans notre cas, nous avons des répères à 8cm du bord supérieur de chaque côté pour les bords du fronton.

 

sciage des vantaux du butaï

Nous découpons soigneusement le fronton à la scie à chantourner. Cette découpe est également réalisable à la scie sauteuse pour les virtuoses de l’outil.

 

vantaux du butaï découpés

Voilà les vantaux et le fronton découpés. On affine tout cela à la rape et au papier de verre si nécessaire.

 

mise en peinture des vantaux du butaï

Nous avons fait le choix du rouge pour nos vantaux en référence au rideaux de scènes de théâtre. Nous peignons également la poignée de meuble.

 

fixation de la poignée du butaï

Avec un repérage rigoureux, nous perçons le passage des vis pour la fixation de la poignée. Attention au côté sur lequel nous faisons le perçage : c’est le haut de notre Butaï ce qui signifie que l’encoche latérale de saisie des feuillets se situe à gauche!

 

découpes pour le fermoir du butaï

Avec une scie cloche, nous découpons deux pièces rondes de 5cm de diamètre ; elle serviront à réaliser le fermoir de notre Butaï

 

percage du trou pour le fermoir

Ces deux disques de bois viennent se poser sur le sommet du fronton ; ce dernier est pris en sandwich entre ces deux pièces. Avec une perceuse, nous perçons cet empilage pour créer un axe excentrique. Le bord des pièces doivent affleurer sur le sommet du fronton.

 

Fronton percé pour la fixation du fermoir du butaï

Voilà le principe. Un tourillon en hêtre vient assembler le tout : un disque de bois de part et d’autre du fronton.

 

detail du fermoir du Butaï

Les extrémités du tourillon sont collées aux disques tandis que le trou du fronton est élargi afin de permettre au tourillon de tourner librement.

 

vitrification de toutes les parties du butaï avant assemblage

Puis nous passons à la vitrification de l’ensemble des parties du Butaï. Nous appliquons plusieurs couches généreuses en lissant au pinceau. Entre la première et la deuxième, un passage de papier de verre à grain très fin permettra d’obtenir des surfaces bien lisses.

 

positionnement des charnières du butaï

Il reste enfin à fixer les vantaux et le fronton au corps du chevalet. Il est important de bien mesurer la taille de charnières ; dans le cas présent, les charnières de 1,9cm (ouvertes) sont idéales. Nous pointons au marqueur le positionnement des vis avant de les fixer

 

pré-perçage des trous avant vissage

Suivant ces repères, nous perçons une amorce pour la fixation des vis ; il faut que les vis entre avec une certaine résistance pour assurer une bonne fixation des charnières.

 

vissage des charnières du butaï

Et nous procédons ainsi pour toutes nos charnières, sur les ventaux et le fronton. Il en faut un paire pour chaque partie à assembler soit en tout 6 charnières.

Ce que nous avons réalisé!

 

butaï ouvert

Voilà le résultat pour notre Butaï ouvert avec son beau chapeau de gendarme et son fermoir

 

butaï fermé

En position repliée, c’est le fermoir qui vient maintenir les vantaux. Tous en place! Le Pestacle va commencer!


Pour aller plus loin…

  1. Bonjour,
    Les dimensions pour le Butaï format A3 me semble erronée ?
    Merci

    1. Bonjour Julie,
      Pouvez-vous préciser votre remarque et me dire en quoi ces dimensions sont erronées. Merci d’avance. @++

  2. Bonjour. Tout d’abord un grand merci pour votre site !

    Je vais me lancer dans la fabrication d’un butaï mais avant j’ai quelques questions pratiques :
    – pour pouvoir utiliser des kamishibaî traditionnels, je pensais couper les plaques au format 40x32cm. Pensez vous que cela ira ?
    – pour les baguettes des côtés, est-ce possible de couper dans le MDF de 1 cm d’épaisseur ou faut-il vraiment prendre du MDF de 1.6cm ?

    Voilà pour le moment ce qui me vient à l’esprit !
    Cordialement

    1. Bonjour Amélie,

      Reportez vous à l’article Fabriquer un Butaï : Modèle pour kamishibaï traditionnel pour avoir les dimensions appropriées. l’épaisseur de 1,6cm est importante : elle assure la solidité de l’assemblage du butaï et assure le bon espacement pour les feuilles du kamishibaï. Bon bricolage à vous. @++

  3. Bonjour, ça y est, je me lance. Petite question d.abord afin de ne pas faire de bêtise ! Si je veux faire un butaï pour format classique, je pensais couper mes plaques à 40×32. Pensez vous que cela ira ? Sinon, pour les baguettes, vous écrivez épaisseur 1,6cm mais si on les découpe dans le planches, cela ne fait qu’1cm ! Bon, j’ai peut être raté quelque chose ! En tous cas un grand merci pour tout ce travail d’explications et pour toutes vos idées.

    1. Bonjoue Amélie,

      Si vous souhaites réaliser un Butaï au format classique japonais, reportez vous aux dimensions de l’article : Fabriquer un Butaï : Modèle pour Kamishibaï Traditionnel. Autrement, pour ce qui concerner les réglettes de 1,6cm elles sont spécifiques et doivent être obtenues dans des planches de 1,6cm d’épaisseur. N’hésitez pas à revenir vers nous si vous avez d’autres questions. Bon bricolage. @++

  4. Bonjour,
    Merci pour vos différents tutoriels.
    Je souhaite fabriquer un butaï pour ma classe. Le format A3 semble plus répandu et surtout plus facile à utiliser à l’école si l’on veut créer un kamishibaï avec les élèves.
    Pensez-vous qu’il soit possible de l’adapter à la lecture des kamishibaïs de format traditionnel proposés par exemple par les éditions Callicéphale ? Peut-être en insérant un U en bois à l’intérieur pour « caler » le kamishibaï auquel serait collée une fenêtre plus petite découpée dans une lamelle de contreplaqué ou carton plume ?
    Merci d’avance pour votre avis.

    1. Bonjour Mary, le problème du format du Butaï est récurrent. Votre proposition d’adaptation avec un U et une fenêtre complémentaire est très intéressante : il y a probablement une solution géniale à trouver pour rendre cela possible. Ça va me donner matière à réflexion. Pour ma part, je recommanderais un Butaï au format Japonais et une bonne séance de massicot en début d’année pour préparer un stock de feuilles à disposition des enfants. Et seconde solution : 1 butaï pour chaque format! Je vais me pencher sur votre idée et si de votre côté vous avez quelques chose, faites-moi signe. Bon bricolage et à bientôt.

      1. Bonsoir, et merci pour ce site et ce tuto butaï très bien expliqué et illustré.

        je vois que ce fil de discussion est vieux, mais mon partage d’expérience servira peut être à d’autres.
        J’ai fabriqué un butaï au format A3, mais les formats classiques y entrent (le format classique êtant 37 x 27,5 cm, plus petit que le A3 de 29.7 x 42 cm).
        Par contre j’ai pris soin de faire une fenêtre laissant apparaitre le format classique au plus serré. Pour mon format classique, c’est nickel, et pour le format A3, je me suis fait un gabarit qui me sert lorsque je dessine un kamishibaï, ainsi, j’ai des marges plus importantes pour le A3, mais c’est tout à fait utilisable.

        1. Bonjour Samuel,
          Merci pour ce témoignage ; l’idée est excellente et vient enrichir le fil de discussion. N’hésitez pas à nous envoyer des photos. Bonne suite à vous. @++

  5. Bonjour,
    je suis animatrice et je suis tjr curieuse d’aller voir ce qui ce passe dans d’autre pays, j’ai decouvert le kamishibai il y a quelques temps et votre tuto vas me permettre de realiser un Butai de qualité. Pouver vous me dire combien coute environ le materiel necessaire? En vous remerciant

    1. Bonjour Laetitia,

      Le prix pour la fabrication d’un butaï dépendra des matériaux que vous choisirez. Pour le bois notamment, si vous prenez du MDF, le prix sera modique en comparaison avec des contreplaqués de beaux bois ou du bois massif. Autrement le plus cher sera la poignée (mais vous pouvez la récupérer sur un vieux meuble ou en trouver en brocante). Également, il vous faudra 3 paires de charnières en laiton qui sont les éléments les plus coûteux de l’ensemble. Comptez 20€ à 25€ pour la fabrication et tout votre talent! Je vous y encourage ! Bon bricolage! @++

  6. J’ai commencé à m’intéresser au Kamishibai depuis quelque temps. Le tutoriel est parfait. Nous sommes une association qui travail pour les enfants malades. Je suis convaincu d’avoir trouver le bon matériel pour animer nos ateliers. Merci pour ce partage.

    1. Fantastique! Ainsi, notre travail prend tout son sens. Merci pour cet écho. Bon bricolage. @++

  7. Bonjour,

    J’aimerais réaliser ce modèle pour des activités avec un groupe d’enfant mais un détail dans la marche à suivre me pose question : dans la liste de matériel pour fabriquer ce butaï en format A3, il est indiqué « 3 plaques de bois de médium de l: 43,5cm x h: 33,5cm x 1cm d’épaisseur », puis, dans les différentes étapes de fabrication, il est cette fois expliqué  » l: 49,5 cm » et non plus 43,5… quelle dimension est la bonne? Merci d’avance pour votre réponse, j’ai hâte de commencer la fabrication! Félicitation pour ce site, vraie mine d’or et bulle rafraîchissante pour le tout jeune éducateur spécialisé que je suis! Merci pour le partage de ces belles découvertes et activité!

    1. Bonjour Pedro,

      Il s’agissait d’une faute de frappe. La bonne mesure est 43,5 x 33,5 cm. Pour un peu plus de confort, vous pouvez vous accorder 2mm de plus sur la largeur soit : 43,7 x 33,5 cm. Ces dimensions sont exclusivement pour le format A3. Elles ne conviendront pas pour pouvoir lire les histoire en vente dans les sites spécialisés qui ont adopté le format traditionnel du Kamishibaï Japonais. Merci pour votre vigilance, la faute est donc corrigée. Bon bricolage à vous et n’hésitez pas si vous avez d’autres questions. @++

  8. Merci beaucoup pour ces explications très claires et très précises, grâce auxquelles j’ai pu réaliser mon butaï. Je ne sais pas si on peut trouver des kamishibaï à télécharger. En attendant, j’en ai mis un en lien sur mon site, en faisant un renvoi sur le vôtre, que je trouve vraiment très riche et qui m’a beaucoup servi cet été.

    1. Bonjour Marie,
      Merci beaucoup pour ce retour. Nous sommes ravis que vous ayez pu réaliser votre butaï grâce à ce tutoriel. Avez vous vu notre article : Projet Kamishibaï : Trois Gouttes de Lait , nous avons réalisé ce kamishibaï à partir de tableaux de maîtres. Autrement, il faut fouiner pour dénicher quelques chose ; c’est assez rare. Bonne suite à vous. @++

  9. Merci pour tout ce partage, j’aimerais en refaire un en bois et vos explications sont très claires , merci.

    1. Bonjour Sarah,
      Ne manquez pas de regarder ce modèle-ci : http://www.lejardindekiran.com/fabriquer-un-butai-modele-pour-kamishibai-traditionnel/, les vantaux seront peut-être plus faciles à découper. Merci à vous et bon bricolage!! @++

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *