Construire un Bateau Pop Pop : Modèle Deluxe

Catégorie : Bricolage, Recyclages, Science amusante

25 jan

Bateau Pop Pop

Nous poursuivons notre découverte des Bateaux Pop Pop, faisant suite à l’article « Construire un Bateau Pop Pop : Modèle de Base » dans lequel nous avons exploré le principe avec un simple serpentin de cuivre.

Ici, nous nous penchons sur la version où le moteur est une poche de métal contenant de l’eau, laquelle portée à ébullition propulsera le bateau en emettant un amusant « Pop Pop! ».

Le modèle est fabriqué à partir d’éléments de récupération ; essentiellement des emballages de conserverie comme cela se fait en Inde. Les boîtes de conserves contenant des produits de la mer se prêtent souvent à ce type d’exercice, leur design reprenant idéalement la forme des coques de bateaux.

 

Gear_red

Principe de fonctionnement

Le moteur du Bateau Pop Pop est constitué d’une poche en métal faisant office de chaudière de laquelle sortent deux tuyères qui viennent s’immerger à l’arrière du bateau. Lorsque le circuit est rempli d’eau, une bougie porte le liquide à ébullition et le transforme en vapeur et provoque une réaction propulsive. La dépression créée par l’expulsion de ce tube d’eau engendre une réaspiration d’eau dans la tuyère, ce qui maintient le niveau d’eau dans le circuit. Le cycle se reproduisant ainsi jusqu’à épuisement de la bougie. Le « Pop Pop » du moteur est produit par la dilatation et la condensation d’une des surfaces de la chaudière faite d’une lamelle souple. Pour les modèles à simple serpentin de cuivre, il n’y a pas de « Pop Pop »…

 

Bulle

Ce que nous allons réaliser

Ayant expérimenté le modèle à serpentin de cuivre, nous allons construire une petite chaudière pour propulser un bateau ayant la forme d’un remorqueur, le tout entièrement constitué de pièces de conserverie, à l’exception des tuyères en cuivre.

 

Crayon

Ce qu’il nous faut

  • Deux boîtes de conserves plates ayant la forme d’un bateau
  • Deux tuyaux de cuivre de 3mm ou 4mm de diamètre
  • Deux canettes à boisson de 250ml (pas le classique 33cl)
  • Un pot à dessert en aluminium de type crème caramel
  • Une petite charnière ou fermoir en laiton
  • Une bougie Chauffe-plat
  • Une boîte d’allumettes à tiges longues
  • De la colle à deux composants à base de Résine Epoxyde de type Araldite
  • Du mastic Aluminium ou autre procédé de soudure à froid
  • Du sable fin

 

Les étapes de fabrication

1. Réalisation de la chaudière

Mise en forme des tuyères en cuivre

Mise en forme des tuyères en cuivre

Nous avons vu dans notre précédent article comment plier un tuyau de cuivre de 4mm de section. Ici, nous allons réaliser deux tuyères en forme de coude. Pour cela, nous allons utiliser le tube de cuivre comme une paille et nous allons aspirer du sable fin. Nous allons pincer les deux extrémités pour retenir le sable dans le tuyau ce qui aura pour effet de le densifier. Avec une pince plate, nous allons plier délicatement notre tuyère en déplaçant la pince tous les 2mm environ à chaque torsion jusqu’à obtenir un coude. Nous faisons de même avec l’autre tuyau de cuivre.

Découpage du fond de la canette à boisson

Découpage du fond de la canette à boisson

Attention aux doigts pour cette manipulation. En fait, tout au long de cette exercice, il faudra faire attention aux bords aiguisés des conserves. Nous allons découper le fond de la boîte de Soda pour en récupérer la base : c’est ce qui va constituer le fond de notre chambre à eau.

Percer le passage des tuyères

Percer le passage des tuyères

Nous avons éliminé le surplus de métal et limé les bords de la base de la canette. Sur la partie supérieure de cette coupelle, nous allons percer deux trous de 4mm (même diamètre que nos tuyères).

Insérer les tuyères dans la coupelle

Insérer les tuyères dans la coupelle

Pour éviter que les tuyères ne soient expulsées par la pression de l’eau, nous allons leur appliquer une léger ourlet à l’aide d’un outil muni d’un embout arrondi. Ensuite, nous passons les tuyères dans la coupelle et fixons la partie ourlée à l’intérieur de la coupelle avec une colle à base de résine epoxyde.

Découper le pot en aluminium à la moitié de sa hauteur

Découper le pot en aluminium à la moitié de sa hauteur

A présent, nous allons coller la lamelle vibratoire au dessus de notre coupelle pour fermer notre chambre à eau. Pour créer cette membrane, nous avons choisi un pot de crème caramel en aluminium dont la taille est exactement celle de la coupelle. Nous découpons ce pot à la moitié de sa hauteur pour travailler confortablement.

Coller la coupelle sur le fond du pot en aluminium

Coller la coupelle sur le fond du pot en aluminium

Nous prenons soin d’enduire généreusement le pourtour de la coupelle avec de la colle à deux composants. Ensuite, nous assemblons les deux parties en exerçant une pression suffisante. Les deux éléments étant de diamètre égal, l’assemblage se maintient de lui-même.

Enduire le rabat de colle avant de le plier

Enduire le rabat de colle avant de le plier

Après avoir laissé sécher notre assemblage le temps nécessaire, nous allons découper encore une fois le pot en aluminium en laissant une réserve de 5mm pour créer un rabat. Enduire le rabat de colle avant de le replier.

Replier soigneusement le rabat de 5mm de l'autre coté de la coupelle

Replier soigneusement le rabat de 5mm de l'autre coté de la coupelle

Les deux éléments s’intègrent parfaitement. La cornière sur l’autre face de la coupelle permet d’effectuer un rabat propre que nous affinons avec l’aide d’une réglette en bois.

Et voilà le moteur du Bateau Pop Pop vu d'en bas

Et voilà le moteur du Bateau Pop Pop vu d'en bas

Et voilà le moteur du Bateau Pop Pop vu d'en haut

Et voilà le moteur du Bateau Pop Pop vu d'en haut

Et voilà le moteur du Bateau Pop Pop vu de côté

Et voilà le moteur du Bateau Pop Pop vu de côté

Comme on peut le voir, la chambre à eau est fine ; la réserve d’eau qu’elle contiendra pourra facilement être portée à ébullition par une simple bougie. Notre moteur est quasiment terminé. Il va falloir renforcer cet assemblage par une soudure à froid pour resister à la pression.

Déposer un cordon généreux de métal synthétique liquide

Déposer un cordon généreux de métal synthétique liquide

Nous utilisons à présent de l’Aramétal pour la soudure à froid que l’on trouve dans les enseignes de bricolage ou chez les revendeurs de produits de carrosserie. Il s’agit d’une poudre de métal mélangée à de la résine polyester. Nous déposons autour du revers de notre membrane un cordon généreux de métal synthétique liquide en débordant sur notre coupelle.

La chaudière est scellée par un cordon métallique.

La chaudière est scellée par un cordon métallique.

Ce mélange est prévu pour résister à une température de 150° et à la pression relative de notre petite chaudière. Laissons le temps de séchage nécessaire puis procédons à un petit test de résistance.

Nous avons réalisé ce test pour nous assurer de la résistance de la chaudière à la température et à la pression. Le procédé de soudure à froid s’avère être très fiable. Les points de colle qui ne sont pas directement exposés à la flamme tiennent bon et la membrane issue d’un pot de crème caramel émet un beau « Pop Pop » métallique. Notre moteur de bateau Pop Pop est fin prêt!!

 

2. Fabrication de la coque

Trouver 2 conserves en forme de bateau : ici du Hareng Balthor

Trouver 2 conserves en forme de bateau : ici du Hareng Balthor

Les boîtes de conserves contenant des produits de la mer se prêtent souvent à ce type d’exercice, leur design reprenant la forme des coques de bateaux. Nous partons de deux boîtes : la première est ouverte et nettoyée, la seconde est encore pleine.

Découper une ouverture en rectangle dans la conserve

Découper une ouverture en rectangle dans la conserve

Avec l’aide d’une petit reglette en bois dur (bois de hêtre) et de plusieurs passages de cutter, nous allons soigneusement aménager un passage pour entrevoir ce qui sera la cale de note bateau. Après avoir retiré la lamelle de métal que nous avons découpé, nous prenons soin de retirer les copeaux de métal en contact avec le Hareng contenu dans la conserve. Ensuite, nous vidons toute l’huile et servons le poisson au chat en lui assurant que c’est son anniversaire!!

Voilà les deux parties de notre bateau Pop Pop!

Voilà les deux parties de notre bateau Pop Pop!

La boîte est dégraissée. Les parties de l’opercule que nous avons conservé permettront de simuler le pont du navire tout en isolant le dispositif comprenant la chaudière, les tuyères et la bougie. Cela permettra à l’enfant de manipuler son bateau sans risques de brûlures.

Percer deux trous à la poupe pour libérer le passage des tuyères

Percer deux trous à la poupe pour libérer le passage des tuyères

Nous allons dès à présent, percer les deux trous d’échappement des tuyères à la poupe de notre Bateau Pop Pop. Calculer l’espacement des trous en fonction de l’ecartement des tuyères. Le diamètre de perçage de 4mm est identique au diamètre de nos tuyères, de sorte à pouvoir glisser nos tuyères sans laisser de béance. Les trous sont percés au plus bas de la coque afin que les tuyères soient immergées lorsque le bateau sera à l’eau. Nous avons prévu assez de marge dans la longueur de nos tuyères car ainsi, le cas échéant, nous pourront les plier à leur sortie pour les faire plonger en dessous de la ligne de flottaison.

Pour réaliser les pattes de fixation, replier plusieurs fois la plaque sur 1cm

Pour réaliser les pattes de fixation, replier plusieurs fois la plaque sur 1cm

Reprenons la plaque rectangulaire que nous avons découpé dans notre boîte de conserve pour créer une cale dans notre bateau. Elle va nous servir pour réaliser des pattes de fixation pour bloquer l’habitacle amovible lorsqu’il sera rabattu sur la coque, sans avoir à la coller. Nous replions cette plaque rectangulaire sur elle-même, successivement par plis de 1cm et ce, trois fois. Nous découpons ensuite ce pliage du reste de la plaque.

Nous avons ainsi une petite bande de 1cm de large

Nous avons ainsi une petite bande de 1cm de large

Voilà nos deux pattes de fixation, découpées et repliées

Voilà nos deux pattes de fixation, découpées et repliées

Fixer les pattes pour bloquer le capot rabattu du Bateau Pop Pop

Fixer les pattes pour bloquer le capot rabattu du Bateau Pop Pop

Voilà donc nos pattes collées sur la coque. Les bords de l’habitacle doivent pouvoir s’y glisser et y rester bloqués par pression.

 

3. Réalisation de l’habitacle amovible

Tracer un contour circulaire sur l'avant de la boîte et un trait à la moitié

Tracer un contour circulaire sur l'avant de la boîte et un trait à la moitié

La boîte de hareng Balthor de laquelle nous avons retiré complètement l’opercule sera découpée en sa moitié. Nous prenons soin de dessiner un contour circulaire sur une des moitiés tant que la rigidité de l’ensemble nous le permet.

Découper à main levée la boîte suivant le repère circulaire

Découper à main levée la boîte suivant le repère circulaire

Toujours pour avoir le bénéfice de la rigidité de la boîte, nous découpons tout de suite notre tracé circulaire. La taille du cercle n’est pas déterminante ; il s’agit simplement de conserver un minimum de matière sur la base de la boîte. Il s’agit là de l’élément qui nous servira plus tard à faire la cheminée de notre remorqueur.

Découper la boîte pour former l'habitacle du bateau Pop Pop

Découper la boîte pour former l'habitacle du bateau Pop Pop

Notre bateau est indéniablement un remorqueur. Nous allons lui aménager un habitacle en découpant la première boîte en sa moitié. Nous mettons de côté la partie avec le tracé circulaire, nous y reviendons plus tard. Un découpage latéral en biseau sera du plus bel effet. Nous allions l’esthétique et le fonctionnel puisque notre habitacle permettra d’isoler le feu des coups de vent ou des coups de vagues.

Entailler avant d'appliquer un chanfrein sur tous les bords découpés

Entailler avant d

Nous déterminons soigneuseument notre forme à l’aide de la réglette et du cutter. Lorsque notre cabine est dessinée, nous allons appliquer de fines entailles pour pouvoir replier les bords que nous avons découpés et réaliser ainsi un chanfrein pour éviter les coupures et donner une belle finition à notre bateau Pop Pop.

Utiliser un fermoir pour fixer l'habitacle du Bateau Pop Pop

Utiliser un fermoir pour fixer l'habitacle du Bateau Pop Pop

Nous avons à présent un habitacle. Nous avons fait le choix de le rendre amovible à la manière d’un capot afin de faciliter l’accès à la chaudière et insérer une bougie chauffe-plat. De plus, en cas de dégâts sur la chaudière, la bascule du capot permettra de remplacer le dispositif si nécessaire, sans avoir à démonter tout notre patient assemblage. Pour cela, nous utilisons un petit fermoir en acier laitonné ou une quelconque charnière que nous fixons préalablement sous le rebord frontal de l’habitacle.

Et voilà le Bateau Pop Pop avec le capot ouvert

Et voilà le Bateau Pop Pop avec le capot ouvert

Nous pouvons installer le moteur du Bateau Pop Pop en laissant sortir les tuyères. L’autre patte de la charnière sera fixée sur le pont avant de notre coque (Flèche verte). Il faudra bien s’assurer que l’ouverture de notre habitacle est permise par notre assemblage. A ce stade, les rectifications sont délicates. Nous devons avoir des tuyères qui sortent confortablement par la poupe ; il doit y avoir de l’espace pour pouvoir glisser la bougie chauffe-plat sous la chaudière, même si nous allons opter plus tard pour une cuillère à bougie ; enfin l’habitacle une fois rabattu doit couvrir le moteur. Sur la partie arrière, sur les bords du rectangle de cale, nous avons nos pattes de fixation de l’habitacle rabattu (Flèches rouges).

 

4. Réalisation de la cheminée

Comme nous vous l’avons annoncé, notre bateau Pop Pop, issu de ces pièces de conserverie prend l’allure d’un remorqueur. Nous allons confirmer cette esthétique en ajoutant une cheminée. Pour cela, nous reprenons le morceau de notre boîte de conserve sur lequel nous avons découpé un cercle.

Découper des franges sur le pourtour du rabat

Découper des franges sur le pourtour du rabat

Nous devons pouvoir réaliser un anneau à partir de cette pièce. En découpant des franges sur le pourtour du rabat de notre pièce de conserve, nous allons faciliter la manipulation.

Rabattre les bords coupants de la conserve

Rabattre les bords coupants de la conserve

A l’opposé, nous allons rabattre les bords coupants de la conserve pour faciliter le pliage.

Parfaire la forme circulaire de la cheminée

Parfaire la forme circulaire de la cheminée

Ensuite nous formons notre anneau à la taille souhaitée. Nous choisissons de le faire au diamètre de 4,5cm, comme celui de la base d’une canette à boisson de 250ml, car nous utiliserons cette base pour coiffer notre cheminée. Pour sceller notre anneau, nous créons des chanfreins inversés avec une partie rabattue sur l’intérieur et l’autre sur l’extérieur. Un peu de colle et les deux parties sont assemblées à la force d’une pince plate.

Découper la base ainsi que le haut d'une canette à boisson

Découper la base ainsi que le haut d'une canette à boisson

Encore un exercice délicat de découpe. Nous allons une nouvelle fois récupérer la base d’une canette à boisson, mais également la partie haute pour les finitions de notre cheminée. Bien dégager les doigts de la trajectoire du cutter ; il s’agit de faire le tour de la canette sans pression excessive. On peut se servir du cutter comme d’une scie et faire une marque de découpe tout autour de la partie haute, juste à la jointure de la coupelle et du corps de la canette. Ensuite une pression du pouce à cet endroit achève la découpe et libère la coupelle.

Habiller le haut et la base de la cheminée du Bateau Pop Pop

Habiller le haut et la base de la cheminée du Bateau Pop Pop

Nous utilisons nos deux coupelles pour donner une belle finition à notre cheminée. Comme toujours, après chaque découpe, nous limons soigneusement les bords tranchants de nos pièces de conserverie. La base de la canette à boisson vient coiffer le haut de la cheminée et la coupelle du haut de la canette à boisson vient servir d’embase à notre cheminée.

Fixer la cheminée sur le toit de l'habitacle du Bateau Pop Pop

Fixer la cheminée sur le toit de l'habitacle du Bateau Pop Pop

Il ne reste plus qu’à coller la cheminée sur le toit de la cabine avec notre résine epoxyde. Pour ne pas que l’habitacle se déforme, nous prenons soin de glisser une cale en-dessous. Ensuite, nous déposons quelques livres sur notre assemblage pour maintenir la pression du collage.

Enfin... installer le moteur et rabattre le capot!

Enfin... installer le moteur et rabattre le capot!

Nous arrivons au terme de notre chantier. Il ne reste plus qu’à obstruer le passage des tuyères avec une pointe de colle pour éviter les voies d’eau à la poupe. Deux petits points de colle viennent également fixer les tuyères droites et parallèles sur le fond de la cale. Ces fixations ainsi que la colle au passage des tuyères à la poupe sont parcimonieuses car on doit pouvoir retirer la chaudière assez facilement en cas de casse. « Le Balthor » a été pensé pour être un véritable jouet d’extérieur ; sa cabine protègera la flamme du chauffe-plat des coups de vent et des coups de grain. Préparons la bougie, les allumettes, le champagne pour le lancement officiel du remorqueur : « LE BALTHOR »!

 

Oeil

Ce que nous avons réalisé!

Et voilà notre Bateau Pop Pop dans son élément!

Et voilà notre Bateau Pop Pop dans son élément!

Pour la mise à l’eau, l’idéal est de trouver une piscine naturelle en front de mer à l’abri des vagues. Nos premiers constats sont que le fond plat est parfait pour la stabilité. L’habitacle protège bien la flamme. Une paille à boisson est un accessoire très utile à la fois pour injecter de l’eau dans les tuyères et pour aspirer l’eau qui peut envahir la cale par « grosse mer »…

Ca navigue!!!… et en plus ça fait « Pop Pop »!!!!

 

Souris

Pour aller plus loin…

Le film de Hayao Miyazaki Ponyo sur la falaise met en scène le principe d’amorçage d’un bateau Pop Pop grandeur nature. Ce film est avant tout une très belle histoire d’enfants amoureux ou le réel est le fantastique sont indissociables. Une belle référence!

Voici quelques liens pour en savoir plus sur les Bateaux Pop Pop :

Wikipedia

Historique du Bateau Pop Pop

Eclectic Space

Captain Pop Pop

Droguerie de la Marine

Les Bateaux Pop Pop

 

Partager cet article

37 commentaires ...

  1. ben oui, la suite alors??!!!
    dépêche aou don! nou lé impatiants làlà!

  2. Benh oui Henri dépêche toi qu’est ce que tu fais ? Envois la suite.

  3. Salut Eric, sympa de te voir là! Ben figure-toi que j’ai une charte graphique à finir entre autres choses… Mais dans quelques heures, je publierais une vidéo sur Youtube. N’oubliez pas Twitter pour suivre l’actualité du site. À très bientôt

  4. Magnifique !!! Très Jolis ces bricolages Henri!! Et très intéressants même pour les adultes…
    Les minuties techniques sont très bien détaillées…
    Pour le plaisir des parents bricoleurs comme nous, si tu as du temps libre, on voudrait que tu traîtes prochaînement (à l’échelle 1:1)le « off-shore biplace » qui fait « vrrrooooaaaaarrrr », à partir d’une une vieille baignoire et d’un vieux panneau solaire… Est-ce possible ??
    Même s’il ne fait que « pop pop », nous sommes qd même preneurs ;-))
    Regarde plutôt:
    JetBoat: http://www.youtube.com/watch?v=X2Iyw5LFrJs

  5. Merci beaucoup Lionel, ce site est pour les enfants et même les grands enfants que nous sommes! Je suis sûr qu’on aura beaucoup à échanger là-dessus. Pas mal ton biplace, mais tu risques de faire beaucoup de vagues à mon remorqueur Pop Pop… c’est pas du jeu!…

  6. Superbe et ingénieuse réalisation. J’attends avec impatience le film du pop pop en pleine mer.
    Excellent.

  7. Bonjour,
    Je tiens à vous féliciter pour la qualité de vos instructions de fabrication et l’ensemble de votre site, tout est parfaitement réalisé.
    J’espère avoir le plaisir d’une vidéo de nos bateaux pop-pop dans vos eaux limpides qui nous font tant rêver……
    yvette http://www.aucoeurdelenfance.com

  8. Bonsoir,
    Je suis impressionné par ton site ! Je me suis bien amusé à suivre pas à pas la construction du modèle « DeLuxe » du bateau. Je crois que je risque de me laisser tenter un de ces jours, par contre pour ma fille, je crois qu’il va encore falloir attendre un nombre certain d’années.
    Merci et à bientôt.
    Francois

  9. En attendant que ça profite à la petite, le papa peut sans doute s’amuser un p’tit peu. Garde le fil, il y en aura pour tous les âges. Bien à toi.

  10. Est-ce que ça marche vraiment !!!!

  11. Bonjour Justine,

    Bien-sûr que ça marche! Tapez « Bateau pop pop » ou « Pop pop boat » sur Youtube.com et vous en verrez de nombreux exemples. Et lorsque vous l’aurez réalisé vous-même, vous serez émerveillée. Bonne expérience!

  12. Bonjour,

    Vos tubes sont en laiton ou en cuivre ?
    Où les trouvez-vous ?
    Quel est le diamètre intérieur/extérieur ?

    Merci d’avance pour le renseignement

  13. Bonjour,

    L’idéal pour les tuyères de bateaux Pop-pop est probablement le tube de cuivre de 3 mm (int. 2,2 mm). On en trouve dans les enseignes de modélisme comme Pico-Modèles, auprès de laquelle nous nous sommes fournis.

    Merci de votre intérêt et Bon bricolage!

  14. C’est un beau bateau et il est trés facile de le construire

  15. Merci Mouad,

    La partie moteur est la plus délicate ; il faut s’assurer qu’il soit bien résistant à la pression. Bon bricolage. @+

  16. merci

  17. Bonjour,
    Explications claires et simples pour un superbe résultat !
    Juste une question : la soudure à froid (aramétal) que j’ai trouvé en magasin est indiquée « non resistante à l’eau »… Serait-il préférable de la remplacer par une soudure à l’étain ou est-ce quand même suffisant ?

    Merci d’avance !

  18. Bonjour Édouard,

    Pour la résistance à l’eau de l’aramétal, nous n’avons pas constaté de problèmes au niveau de cette soudure à froid sur nos modèles. Voici quelques liens qui peuvent être utiles : http://www.bostik.fr et http://www.abc-coller.com. Par contre, il n’est sûr que la prise de l’étain sur ces matériaux soit efficace. A tester. Tiens-nous au courant de tes résultats. Bon bricolage! @+

  19. Bonjour,
    En effet le brasage simple à l’étain ne prend pas sur ces matériau. Je vais donc me lancer dans la construction d’un bateau avec soudure à froid.
    Avez-vous remarqué des points à améliorer dans votre conception ? Ou tout fonctionne-t-il parfaitement ?

  20. Bonjour Édouard,

    Effectivement le modèle que nous présentons peut être amélioré. Nous recommanderions des tuyères de cuivre de 3mm au lieu de 4mm. Nous avons constaté une meilleure efficacité sur notre modèle de base. Autrement, il faut bien soigner la réalisation du moteur en assurant une bonne résistance à la pression et à la chaleur. Pour cela, l’Aramétal nous a donné satisfaction. Bon bricolage! @+

  21. mon chantier naval est en construction, la chaudière est presque finie, je vois plus le moment
    de faire le test, résultat à suivre………….

  22. Salut Jack,

    C’est quand-même un sacré chantier ce pop pop! Bon courage et marci de partager ton expérience! @+

  23. bonjour henri S.
    échec, il y a des trouts de par et autre, le manque de la cacane de créme caramel dans nos marché canadien, me rand le chantier dans une impasse ? les cops en alluminium ne donne pas la souplesse voulue et s’il déchire au pliage. je cherche une solutions de rechange. A+

  24. Salut Jack,

    Tabernak!, c’est vraiment un problème si tu n’as pas la cacane de crème caramel. Je te recommande le site de sciencetoymaker où il propose un moteur assez intéressant. Tiens-nous au courant. Bon bricolage! @+

  25. Bonjour, a la place d’utiliser de la colle à deux composants à base de Résine Epoxyde de type Araldite et du mastic Aluminium, peut-ont utiliser de l’etain (ou aliage) fondant a 200°C ou plus pour les remplacer?

  26. Bonjour Alexis,

    L’étain ne prendra pas sur les matériaux que nous utilisons. Si vous trouvez d’autres solutions, faites-nous partager votre expérience ; mais l’araldite correspond bien pour la resistance à la pression. Bon bricolage à vous! @+

  27. D’accord, merci.
    J’ai vu certaines personne y souder a l’etain mais elle utilisaient des canettes ferreuse.
    En tout cas, tres bon site.

  28. Bonjour les Pop-Popeurs

    On peut souder le fer avec l’étain et un fer à souder… il faut absolument étamer auparavant… pour étamer, bien nettoyer et dégraisser la pièce, l’enduire de décapant pour étain, appliquer un fer à souder, bien chaud en ajoutant le fil d’étain enrobé lui aussi de décapant… laisser chauffer le fer appuyé et étaler l’étain… il faut insister un peu. On peut assembler une pièce en fer et une autre en cuivre, et si elles sont bien étamée, il suffit de les mettre en contact et d’appliquer le fer à souder sur les deux en même temps et d’ajouter un peu d’étain…

    Si la curiosité vous prend, regardez mon site… ça permet de partager nos connaissances…

    https://sites.google.com/site/moteurpoppopbalou/

    Bien amicalement

  29. Bonjour Patrick,

    Merci beaucoup pour ces solutions intéressante et un Grand Bravo pour les réalisations que vous présentez sur votre site : , cela nous inspire grandement. Bonne suite à vous.

  30. Bonjour, j’ai moi-même réalisé un bateau pop-pop avec des tuyères en laiton (3mm ext. et 2.2mm int.) Il marche, mais n’avance pas très vite, et fait « pop-pop » de 30s. à 1min puis il s’arrête et ne repart pas. Je ne vois pas d’où vient le problème. A noter que l’air s’échappe que d’une seule tuyère, et toujours la même. Si jamais vous avez une idée… Merci d’avance ! ;)

  31. Bonjour Axel,

    Il faut examiner cette tuyère pour voir si l’eau circule bien. L’amorçage est important ; le circuit doit être plein avant d’être immergé. Enfin, vérifiez le contact avec la flamme, elle doit être suffisemment pour maintenir le contenu à ébullition, notamment pendant l’échange des fluides chaud et froid. Tenez-nous au courant de l’évolution du problème. En espérant vous avoir aidé. @+

  32. Tres sympa comme site !
    bravo pour tout !
    Michel , passionné de Pop Pop

  33. Merci Michel,

    Bienvenue dans le jardin!

  34. Bonjour,

    J’ai acheté un pop pop pour mon fils , comment faire pour que la mèche de la bougie ne tombe pas dans la bougie sitôt que celle ci devient liquide??? le reservoir à bougie est vraiment pas très haut et on ne peut pas mettre un morceau plus gros grrrrrrrr !! j’enrage et mon fils rale aussi !!! aidez nous!!

  35. Bonjour Sophie,

    Je vois deux astuces possibles pour solutionner votre problème :
    1. Trouver des bougies qui ne coulent pas et en couper une tranche fine tout en récupérant un surplus de mèche.
    2. Plus simple, mettre la bougie du bateau pop-pop au réfrigérateur avant de l’utiliser : ça coule moins comme ça!
    J’espère que ça vous aidera. Amusez-vous bien! @++

  36. Bonjour Sophie

    Tu pourrais essayer de fabriquer une petite cuve légère, en laiton par ex, juste large pour se placer entre les deux tubes et y mettre une mèche avec un peu d’huile végétale (huile d’olive par exemple)… pas dangereux et efficace… j’en ai un qui fonctionne ainsi.

    Bon Pop Pop

    Patrick

  37. Bonsoir

    Question bougie, on peut en fabriquer soi-même en mélangeant de la STEARINE (chez les revendeurs Chauffage-Plomberie) et de la PARAPHINE (dans les grandes surfaces, rayon « faire de la confiture »)… elle fondra beaucoup moins vite… question mèche (diamètre 2 mm), dans des magasins qui vendent le nécessaire pour faire les bougies soi-même.

    Ou alors, fabriquer un petit réservoir avec un orifice remplissage et un autre avec un petit tube pour passer une mèche (elle ne doit presque pas sortir du tube, sinon elle fume)… remplir avec du Pétrole de lampe… très efficace et pas dangereux. On peut souder à l’étain, la chaleur n’est pas excessive.

    L’alcool à brûler est très performant mais plutôt un peu dangereux, surtout pour les jeunes enfants. Là, les brûleurs sont à braser, à cause de la chaleur de la combustion.

    Bon bricolage

Rédiger un commentaire



* Les champs sont obligatoires