Entrer dans l’Univers des P’tites Poules

Catégorie : Langage, Lecture, Littérature

5 mai

les P'tites Poules

« Les P’tites Poules » est une série littéraire pour les enfants à partir de 5 ans, écrite par Christian Jolibois et illustrée par Christian Heinrich. Elle raconte les aventures d’une lignée de poules autour d’un poulailler qui sert de point de départ à de nombreuses découvertes.

Cette série se distingue par un foisonnement de références culturelles, la richesse des jeux de mots, des scénarios haletants et bien ficelés mettant en scène des personnages attachants… et beaucoup d’humour.

La connivence du tandem d’auteurs, en offrant du champ à l’illustrateur, en fait une oeuvre dont la paternité est complètement partagée. Elle libère ainsi une illustration narrative qui donne du relief au récit.

Le fil de l’histoire

À l’origine, il y a Carméla ; une petite poule blanche qui voulait voir la mer. Encouragée par Pédro, un cormoran passablement savant, elle se trouve embarquée sur les caravelles de Christophe Colomb en route pour le nouveau monde. Sur ces terres inconnues, elle fera la rencontre de Pitikok, un poulet indigène au plumage rouge. En amoureux, ils retourneront au poulailler de l’ancien monde et donneront naissance à un petit métisse baptisé Carmélito, lequel ressent les mêmes élans d’aventure que sa mère en visant un peu plus haut : le petit coq rose veut aller dans les étoiles!

C’est au départ de cette aventure qu’il se liera d’amitié avec Bélino, un petit bélier qui restera un fidèle compagnon dans les grands moments du récit. Mais bientôt, le regard de Carmélito s’attarde sur les fratries de la basse-cour ; lui aussi voudrait un frérot pour compagnon de jeu mais comment faire quand on a une maman qui pond les plus beaux oeufs du poulailler, et que parce qu’ils sont les plus beaux, ils sont tout de suite cueillis par la vilaine fermière? Pas d’oeuf à couver donc pas de petit frère!

Pédro le cormoran propose alors l’impensable : couver lui-même, en secret, un oeuf de Carméla! Cette fois, c’est sûr, Carmélito aura un frangin. Et c’est ainsi que naquit… Carmen! Une fille!!!… À la déception qui suivra l’éclosion, Carmélito verra grandir peu à peu en lui la fierté d’avoir une frangine.

Car il faut dire que Carmen n’est pas une poulette comme les autres : dès son éclosion elle démontrera que, qui s’y frotte s’y pique! Courageuse, espiègle et intelligente, elle prendra vite le devant de la scène du poulailler.

C’est par ce trio de tête composé de Carmen, Carmélito et Bélino que va s’articuler un récit enrichi de personnages secondaires forts, de références culturelles qui ne manqueront pas d’aiguillonner l’intelligence des jeunes lecteurs.

Généalogie des P’tites Poules

Genealogie des P'tites Poules

Carméla

Carméla

Pitikok

Pitikok

Carmen

Carmen

Carmélito

Carmélito

Bélino

Bélino

Pédro le Cormoran

Pédro le cormoran

Coquenpâte et la bande des trois

Les trois lourdauds

Les évolutions du style graphique

Si on reprend le premier volet de la série : « la petite poule qui voulait voir la Mer » dans sa première parution, l’illustration est alors faite à l’aquarelle avec déjà des qualités accomplies dans l’expressivité des personnages et dans l’aspect narratif des représentations. Au fil des albums, le style évolue vers des techniques picturales mixtes où les lavis, toujours présents, sont réhaussés par l’usage d’une peinture avec davantage de matière.

Le tournant est marqué par l’album « Jean qui dort et Jean qui lit » où certains paysages se chargent de l’épaisseur du liant acrylique. Le personnage de L’Ours Jean est enrichi de ces apports et plus clairement, c’est la reproduction des Nymphéas de Claude Monet qui semble valider ce nouveau tournant, décisif. Dans les albums suivants, l’illustrateur affirme ce style avec une attention portée aux modelés, aux ombres portées et aux effets de matières. Le dernier opus « Un poule tous et tous poule un » en est probablement le plus bel exemple et consacre tout le talent de Christian Heinrich.

Le succès aidant, les premiers albums font alors l’objet de rééditions. Les planches sont alors revisitées avec un nouveau style pictural pour des albums dont la taille sera double. La série des « p’tites poules » en grand format est un véritable joyau pour la bibliothèque des tous petits.

pour aller plus loin

Bibliographie des p’tites poules

[AMAZONPRODUCT=2266151185]

[AMAZONPRODUCT=2266153463]

[AMAZONPRODUCT=226615852X]

[AMAZONPRODUCT=2266156632]

[AMAZONPRODUCT=2266149083]

[AMAZONPRODUCT=2266149563]

[AMAZONPRODUCT=2266160850]

[AMAZONPRODUCT=2266185608]

[AMAZONPRODUCT=2266185616]

[AMAZONPRODUCT=2266189719]

[AMAZONPRODUCT=2266177052]

[AMAZONPRODUCT=2266187783]

Supports de lecture

[AMAZONPRODUCT=2725625149]

2 commentaires ...

  1. Ici, on a-dooooooo-re !!!!!

  2. Ouais, on est terriblement fans! Nous n’avons pas fini d’explorer ces perles de la littérature enfantine! Cok-guili-guili-doo!!!

Rédiger un commentaire



* Les champs sont obligatoires