BricolageÉveilLangage

Fabriquer un Butaï : Modèle pour Kamishibaï Traditionnel

Le Butaï est un chevalet en bois qui sert de support pour un style de narration originaire du Japon qui s’appelle le Kamishibaï.

Dans cet article, nous allons suivre les étapes de fabrication d’un modèle de Butaï qui correspond aux dimensions traditionnelles du « théâtre de papier » japonais pour lequel il existe un fond d’histoires conséquent auprès d’éditeurs français ou européens.

Utilisable dès le plus jeune âge de l’enfant et dans tout le cycle primaire, ce style de récit qui imbrique média imprimé et spectacle vivant, se révèle aussi comme un support de l’expression orale et la versatilité du Butaï ouvre des perspectives nouvelles pour l’apprentissage de la lecture.

Apports pédagogiques

  • Support média et spectacle vivant
  • Support pour l’expression orale
  • Entraînement à la fluence
  • Décomposition de la narration séquentielle
  • Décomposition syllabique
  • Expérimentations en apprentissage de la lecture
  • Instants partagés

Pour la petite Histoire

L’histoire du Kamishibaï est liée à la longue tradition des arts picturaux japonais. Au XIIème siècle, le genre qui préfigure cette orientation narrative séquentielle sont les « émakimono », rouleaux de papier sur lesquels sont dessinées des scènes, dont on peut suivre la narration en déroulant les images.

Mais la forme actuelle a été stimulée par des apports étrangers avec l’introduction par les hollandais de la lanterne magique qui eut alors une grande résonance dans le spectacle japonais. Aux ombres chinoises succèdent alors des marionnettes de papier et finalement des planches dessinées pour créer le Kamishibaï « hiraé », celui que nous vous présentons dans cet article. Le Kamishibaï se répand par la voie du « Bonhomme Kamishibaï » qui était un vendeur de friandises qui sillonnait le Japon avec un Butaï installé sur le porte-bagage de sa bicyclette. Pour attirer sa clientèle, il présentait un spectacle de Kamishibaï ; en somme… la télévision avant l’heure. Fort heureusement, c’est bien plus que cela.

 


Butaï fermé – ©Henri Sequeira.

 


Butaï ouvert – ©Henri Sequeira.

 

Si l’on en reste au « théâtre de papier » japonais, on retrouve un dispositif proposant au moins trois champs de récit :

  • 1. Des planches illustrées présentées dans un ordre séquentiel
  • 2. Un Narrateur visible (ou invisble) qui devient acteur par ses expressions et sa gestuelle…
  • 3. Des accessoires sonores, un instrument ou une bande musicale…

C’est en remontant le cours de cette tradition du récit que l’on peut se rendre compte de la versatilité du castelet de bois – le Butaï, servant de support au Kamishibaï. Théâtre d’ombres, théâtres de marionettes, spectacle vivant, support pour l’apprentissage de la lecture… le kamishibaï reste un genre « ouvert ».

Ce que nous allons réaliser

Nous allons donc réaliser réaliser un Butaï en conformité avec les dimensions traditionnelles japonaises :

  • Les planches des histoires pour Kamishibaï traditionnel sont de 37cm x 27,5cm
  • Pour accueillir ces planches, les dimensions du Butaï seront de 40,5cm x 31cm
  • Les fenêtres (zone utile) du Butaï sont de 35cm x 25cm

Nous faisons le choix de construire un objet durable en planches de contreplaqué extérieur avec des assemblages invisibles à la colle sans solvants, renforcés par des tourillons. Les quelques pièces métalliques sont en laiton et la finition est assurée par un vitrificateur affichant la Norme Jouet et l’Eco-Label.

Ce qu’il nous faut

  • 3 planches de contreplaqué de l: 40,5cm x h: 31cm x 1cm d’épaisseur
  • 2 réglettes (taillées dans du contreplaqué) de L: 40,5cm x l: 3cm x 1,5cm d’épaisseur
  • 1 réglette (taillée dans du contreplaqué) de L: 28cm x l: 3cm x 1,5cm d’épaisseur
  • Des tourillons de 6mm de diamètre en quantité
  • 3 paires des charnières en laiton de 8x30mm
  • Des poinçons de perçage de 6 mm de diamètre
  • Un guide de profondeur de perçage pour une mèche de 6mm
  • Une poignée de meuble en hêtre ou en Ramin poncé
  • Du papier de verre à grain fin de 150
  • De la colle à bois sans solvants
  • Un vitrificateur Norme Jouet
  • Un pinceau à vernis
  • Des serre-joints
  • Un métre
  • 1 perceuse
  • Des serre-joints

Les étapes de fabrication

1. Réalisation du coffret du Butaï

Nous allons commencer par réaliser le coffret avec un espacement de 3cm pour l’insertion des planches et les deux fenêtres : la fenêtre spectateur en façade et la fenêtre narrateur à l’arrière, sur laquelle on creusera une encoche pour faciliter la manipulation des planches. Il est possible de faire découper les plaques de contreplaqué au moment de leur achat suivant les dimensions spécifiées. Chacun pourra adapter ces dimensions suivant son projet.

Voic nos plaques et réglettes de contreplaqué prédécoupées
Voic nos plaques et réglettes de contreplaqué prédécoupées
Vérifions de la justesse de nos dimensions avec un gabarit des planches de Kamishibaï
Vérifions de la justesse de nos dimensions avec un gabarit des planches de Kamishibaï
Nous commençons par percer les trous pour la fixation de la poignée sur une réglette de 40,5x3cm
Nous commençons par percer les trous pour la fixation de la poignée sur une réglette de 40,5x3cm
Les fenêtres sont tracées sur les plaques puis sont découpées à la scie sauteuse. Deux plaques de 40,5x31 sont ainsi traitées simultanément, maintenues par des serre-joints
Les fenêtres sont tracées sur les plaques puis sont découpées à la scie sauteuse. Deux plaques de 40,5x31 sont ainsi traitées simultanément, maintenues par des serre-joints
Voici les deux faces de notre chevalet avec leur fenêtres.
Voici les deux faces de notre chevalet avec leur fenêtres.
Les bords des fenêtres sont limées et poncées en appliquant un léger arrondi sur les angles.
Les bords des fenêtres sont limées et poncées en appliquant un léger arrondi sur les angles.
Voici les éléments de notre coffret avant assemblage
Voici les éléments de notre coffret avant assemblage
Sur une des plaques, nous réalisons une encoche pour faciliter la saisie des planches de Kamishibaï
Sur une des plaques, nous réalisons une encoche pour faciliter la saisie des planches de Kamishibaï
Avec l'aide d'un guide de profondeur, nous allons percer des trous aux extrémités de nos plaques pour pouvoir les assembler aux réglettes et ainsi constituer le coffret
Avec l'aide d'un guide de profondeur, nous allons percer des trous aux extrémités de nos plaques pour pouvoir les assembler aux réglettes et ainsi constituer le coffret
Nous assemblons d'abord la réglette supérieure. Avec des guides de report de perçage, nous assurons un assemblage rigoureux.
Nous assemblons d'abord la réglette supérieure. Avec des guides de report de perçage, nous assurons un assemblage rigoureux.
Quelques points de colle, les tourillons dans leurs trous, le tout est maintenu quelques minutes par des serre-joints
Quelques points de colle, les tourillons dans leurs trous, le tout est maintenu quelques minutes par des serre-joints
Nous procédons de même pour les autres côtés du Butaï
Nous procédons de même pour les autres côtés du Butaï
Kiran applique à présent la colle pour l'assemblage de l'autre façade du coffret
Kiran applique à présent la colle pour l'assemblage de l'autre façade du coffret
Nous assemblons enfin la deuxième face de notre chevalet
Nous assemblons enfin la deuxième face de notre chevalet
Avec de la pâte à bois, nous reprenons toutes les imperfections du coffret et des matériaux
Avec de la pâte à bois, nous reprenons toutes les imperfections du coffret et des matériaux
Enfin, nous ponçons avec attention l'ensemble de notre coffret
Enfin, nous ponçons avec attention l'ensemble de notre coffret

2. Réalisation des vantaux du Butaï

Les vantaux du Butaï font office de rideau de scène et de support pour le maintenir lors de la représentation. Ils sont fixés par des charnières et donc rabattables. Leur découpe doit être rigoureuse. Nous allons enfin utiliser notre dernière plaque de 40,5cm x 31cm ; il peut s’avérer utile d’en préparer d’autres en réserve en cas de ratage au moment de la découpe.

Voici différents styles de découpes pour les vantaux de notre Butaï. Chacun sa fantaisie ; rappelons-nous cependant que les vantaux servent également à maintenir le Butaï debout.
Voici différents styles de découpes pour les vantaux de notre Butaï. Chacun sa fantaisie ; rappelons-nous cependant que les vantaux servent également à maintenir le Butaï debout.
Pour obtenir une découpe droite et précise avec notre scie sauteuse, nous utilisons une simple réglette en bois qui va servir de guide pour la scie qui sera en butée contre cette réglette.
Pour obtenir une découpe droite et précise avec notre scie sauteuse, nous utilisons une simple réglette en bois qui va servir de guide pour la scie qui sera en butée contre cette réglette.
La réglette est positionnée suivant des mesures précises correspondant à la distance de la lame par rapport au bord du sabot de la scie sauteuse.
La réglette est positionnée suivant des mesures précises correspondant à la distance de la lame par rapport au bord du sabot de la scie sauteuse.
Voilà nos trois vantaux rigoureusement découpés. Nous allons en poncer les surfaces et surtout les tranches en adoucissant tous les angles.
Voilà nos trois vantaux rigoureusement découpés. Nous allons en poncer les surfaces et surtout les tranches en adoucissant tous les angles.

3. Réalisation du fermoir

Sur notre Butaï, nous avons opté pour un modèle à trois vantaux avec un fronton de type « chapeau pointu ». Il s’agit là du modèle que l’on retrouve assez communément dans le commerce.

Fermeture du Butaï

 

Le fermoir suit rigoureusement la pointe supérieure du fronton, il doit donc être découpé sur la base du fronton que nous avons précédemment réalisé. Les indications ci-dessous reprennent à titre indicatif les dimensions que nous avons rencontrés sur notre modèle.

Dimensions du Fermoir

 

En utilisant des chutes appropriées, nous allons superposer deux planches et découper simultanément les deux parties identiques constituant le fermoir
En utilisant des chutes appropriées, nous allons superposer deux planches et découper simultanément les deux parties identiques constituant le fermoir

 

De même pour le ponçage, nous conservons de deux parties du fermoir en "sandwich" afin qu'ils soient rigoureusement identiques

 

Éléments du fermoir

Voici les deux parties de notre fermoir!

 

Fermoir en place

Nous vérifions la conformité avec le fronton.

 

Vernissage du fermoir

Enfin, Kiran applique le vernis avant l’assemblage

 

Après un bon séchage, nous perçons l'axe du fermoir
Après un bon séchage, nous perçons l'axe du fermoir

 

Voilà percé l'axe de notre fermoir. Le diamètre de perçage doit être prévu pour nos tourillons ; ceux-ci doivent passer en force.
Voilà percé l'axe de notre fermoir. Le diamètre de perçage doit être prévu pour nos tourillons ; ceux-ci doivent passer en force.

 

Nous enfonçons le tourillon enduit de colle dans l'axe, sur un côté du fermoir et nous observons un temps de séchage.
Nous enfonçons le tourillon enduit de colle dans l'axe, sur un côté du fermoir et nous observons un temps de séchage.

 

Pendant ce temps, élargir l'axe du fronton pour permettre au tourillon de tourner librement
Pendant ce temps, élargir l'axe du fronton pour permettre au tourillon de tourner librement

 

Nous insérons le fronton entre nos deux tranches de fermoir. Les tourillons sont passés en force et collés sur ces tranches. Nous éliminons le surplus de tourillons à la scie puis nous fnissons à la ponceuse.
Nous insérons le fronton entre nos deux tranches de fermoir. Les tourillons sont passés en force et collés sur ces tranches. Nous éliminons le surplus de tourillons à la scie puis nous fnissons à la ponceuse.

4. Assemblages et finitions

Le fermoir est à nouveau ponçé, puis vernis sur les faces extérieures. Tous les éléments sont alors créés pour la façade de notre Butaï. Nous allons à présent les assembler avec soin afin que ces différentes parties s’imbriquent correctement et pour assurer une bonne solidité à l’ensemble.

Nous commençons par assembler le fronton, maintenu en position par des serre-joints
Nous commençons par assembler le fronton, maintenu en position par des serre-joints

 

Puis nous posons les vantaux. Pour affiner les assemblages, nous pouvons -si nécessaire- réaliser des découpes au ciseau pour insérer un volet de charnière
Puis nous posons les vantaux. Pour affiner les assemblages, nous pouvons -si nécessaire- réaliser des découpes au ciseau pour insérer un volet de charnière

Ce que nous avons réalisé!

Butaï Fermé

Butaï ouvert

Voilà notre Butaï prêt à raconter sa première histoire!
Voilà notre Butaï prêt à raconter sa première histoire!

Ressources audiovisuelles



 



 



 

Globe

Pour aller plus loin…

Le Kamishibaï sur L’île de La Réunion

La société BIBLIMÉDIA représentée par M. Pierre-Yves Cassin est spécialisée dans les fournitures et accessoires spécialisés pour Médiathèques. En relation avec l’éditeur Callicéphale entre autres, elle propose à la vente des Butaï ainsi que des planches d’histoires.

Contact : Pierre-Yves Cassin
BIBLIMÉDIA
Tél : 02 62 40 99 05
GSM : 06 92 86 45 89
Fax : 02 62 30 93 65
email : pierre-yves.cassin@wanadoo.fr

Éditeurs de Kamishibaï

Callicéphale
Éditions du pas de l’échelle
Éditions Grandir
Éditions du Taillepage
Planète Éducation
Sieteleguas
Michel Kieffer

Pour aller plus loin…

43 commentaires

  1. Bonjour et merci des plans ,
    j’ai réalisé le même Butai pour mes petits enfants et j’ai hâte de voir leurs yeux s’émerveillés lors la première séance !!
    Merci encore pour tout ce futur bonheur et je pense faire beaucoup d’ adeptes .

    1. Bonjour Max,
      Merci pour ce témoignage. Vous avez e perspective de beaux moments partagés avec ce merveilleux matériel!
      Bonne suite à vous. @++

  2. Bonjour,
    il y a quelque chose que je ne comprends pas à cette étape « Les fenêtres sont tracées sur les plaques puis sont découpées à la scie sauteuse. Deux plaques de 40,5×31 sont ainsi traitées simultanément, maintenues par des serre-joints », à quel distance du bord de la planche doit on découper ?
    merci d’avance

    1. Bonjour Déborah,
      Il y a deux choses différentes dans votre commentaire :
      1. Le traitement simultané de deux plaques pour le découpage des fenêtres
      2. La dimension de la marge pour le découpage des fenêtres.

      Le traitement simultané de deux plaques permet de gagner du temps ; autrement, vous découpez une première plaque séparément, puis la seconde ensuite.
      Pour ce qui concerne la taille de découpe, vous pouvez appliquer une marge de 4cm sur tout le pourtour ; l’essentiel étant de mordre le moins possible sur le contenu des planches du Kamishibaï.

      Voilà, j’espère avoir apporté les réponses à vos questions. Je vous invite à revenir vers moi en cas de nécessité.

      Bon bricolage.

  3. Bonjour,

    Je dois faire un butaï comme le vôtre avec des enfants, et je suis assez limitée dans le temps. Du coup, j’aimerais savoir combien d’heures il vous a fallu pour le fabriquer?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    1. Bonjour Myrine,

      Réaliser un Butaï demande un certain temps. Je n’ai pas vraiment chiffré le nombre d’heures, mais en principe, si vous avez avec vous tous les éléments, ce pourrait être l’affaire d’une journée. Pour vous aider dans votre projet, je vous recommanderais de ne pas appliquer de perçage pour assembler les différentes parties du chevalet, mais de les coller directement avec une colle à bois forte. Vous pourrez par la suite percer et ajouter des chevilles pour renforcer ces assemblages. Autre recommandation, pour gagner du temps, faites vous découper les différentes parties par un menuisier. Ce sera nickel et vous n’aurez plus qu’à assembler les parties. J’espère que cette réponse vous aidera dans votre projet. Bon bricolage à vous. @++

  4. Bonjour
    Pouvez vous me dire à combien à peu près revient la réalisation d un butai A3 maison..
    Un grand merci d avance

    1. Bonjour Ghislaine,

      Il est très difficile d’établir un prix de revient qui dépend des matériaux que vous allez choisir et des enseignes auprès desquelles vous allez les acquérir. Cela dépend également de ce que vous avez déjà en termes de fournitures. L’essentiel de la facture se paie autour du bois, de la poignée, de la peinture et des charnières. Pour vous donner une réponse, je dirais entre 30 et 40€, mais vous pouvez tout à fait prendre votre liste de matériaux et vérifier les prix auprès des grandes enseignes de bricolage, notamment au secteur de la découpe bois où ils vous chiffreront la part bois en un clin d’œil. Vous pouvez également vous adresser à un menuisier indépendant.

      Enfin, pour rentabiliser l’opération, il est parfois intéressant d’en faire deux ou trois en même temps, ça peut s’offrir ou se revendre facilement.

      Voilà, j’espère vous avoir renseignée. Merci de votre intérêt et bon bricolage ! @++

  5. Bonjour

    Merci pour ce tuto.
    Je me demandais : les planches a dessin font 37cm x 27,5cm
    donc moins d’un A3 alors je me dis que ca va etre compliqué à chaque fois de couper les feuilles.

    C’est possible de partir sur un A3 ?

    Donc prendre 3 planches de 29,7 x 42 cm… après il faut du coup que je revois toutes les dimensions.

    Merci pour vos conseils.

    Elise

    1. Bonjour Élise,
      Vous avez dans le site plusieurs tutoriels pour différents Butaï(s).

      Pour le butaï au format traditionnel japonais :
      http://www.lejardindekiran.com/fabriquer-un-butai-modele-pour-kamishibai-traditionnel/

      Pour le butaï au format A3 :
      http://www.lejardindekiran.com/fabriquer-un-butaï-modèle-pour-un-kamishibai-grand-format/

      Vous pouvez par la suite adopter l’apparence de votre butaï indifféremment (fronton anguleux ou en chapeau de gendarme).

      Bon bricolage à vous.

      @++

  6. Merci pour votre tutoriel clair et précis.
    Je suis dans la construction d’un Kamishibaï , les planches sont en cours et cela devrait être présenté si je mène le projet au bout à un public d’enfants ( et à leurs accompagnateurs) lors du goûter de Noël 2016 d’une antenne du SPF.
    Mon butaï sera un peu différent de celui que vous nous proposez mais grâce à vous j’ai pu visualiser et adapter. ( Je ne suis pas très bricoleuse.)
    Je pars de cadres qui servent à tendre une toile (en peinture). Il ne sera pas aux dimensions traditionnelles du théatre japonais mais qu’importe.
    Merci , à bientôt sur votre site.

    1. Bonjour,

      C’est une technique qui est souvent adoptée pour réaliser un butaï ; c’est une excellente idée pour limiter les gestes de bricolage et ça fonctionne très bien. Je vous y encourage! L’attachement au format japonais n’est valable que pour ceux qui souhaitent utiliser leur Butaï pour raconter des kamishibaïs disponibles chez les revendeurs spécialisés où les planches sont à ce format. Autrement pour faire vos propres histoires, qu’importe!. Bon bricolage! @++

  7. Bonjour,

    J’ai découvert aujourd’hui le kamishibaï à la garderie de mes filles. Ils nous on fait une démonstration. Elles ont 21 mois et cela m’a donné envie d’en faire un à la maison pour leur raconter des histoires à la maison. Leur grand frère aussi. Et puis pourquoi pas les cousins et cousines à Noël. Reste plus qu’à trouver l’histoire de Noël.
    Merci pour ce détail de construction. Monsieur va se mettre à l’oeuvre pour me le fabriquer. Les explications sont claires et parfaites. Merci vraiment.
    Bonne soirée

    1. Bonjour,

      Vos filles ont de la chance : elles bénéficieront très tôt d’un merveilleux outil dont elles pourront avoir l’utilité pendant de nombreuses années. Merci pour ce retour et bon bricolage! @++

  8. Bonjour,
    Merci infiniment pour ces précisions très constructives.
    Je vous remercie d’avoir pris du temps pour nous, les lecteurs internautes… Merci pour ce partage d’informations.

    Bonne journée

  9. Coucou!
    Enfin! je me lance dans la fabrication de cet superbe objet qui me tente depuis bien trop longtemps 😉

    Merci pour le partage de votre savoir-faire.

    Et hop! Votre site est en lien sur notre blog.

    Bonne journée,

    Lillia

    1. Merci les zouaves libres. Nous vous souhaitons une belle énergie et un apprentissage dans la joie pour votre aventure IEF. Bonne suite à vous. @++

  10. Bonjour,
    Je viens de réaliser un Butaï pour ma fille qui est professeur des écoles
    Pourriez-vous m’indiquer de sur quel support sont réalisées les planches?
    Merci à vous

    1. Bonjour, l’essentiel pour les planches, c’est que le grammage soit assez important pour que le papier ait une certaine tenue dans le butaï. Du papier a dessin canson convient parfaitement pour cet aspect-là, à condition que vous réalisiez les dessins directement dessus. Si vous souhaitez faire imprimer, renseignez-vous auprès de votre service de reprographie pour savoir quel est le grammage maximum toléré par leurs machines. Bonne suite à vous. @++

  11. Bonjour,
    j’accueille des enfants à mon domicile, et je fais partie d’une association d’assistante maternelle, j’adore raconter des histoires, mais surtout ma passion c’est de fabriquer, dessiner, peindre pour animer des petites histoires, j’ai trouvé votre site par hasard, cela m’a donné envie et surtout décidé à faire mon premier kamishibaï et ce matin j’ai fait mon premier « spectacle » pour des collegues et leurs petits, une petite histoire tirée d’un livre acheté dernièrement, j’ai travaillé jusqu’à une heure du matin pour finir de peindre mes planches, mon mari m’a fabriqué un theâtre en carton pour y passer mon histoire et voilà, cela à été un franc succès…. maintenant j’ai en projet une autre histoire, je vais également profiter de vos explications pour que mon mari me fabrique un butaï en bois, je vous remercie beaucoup pour les explications concernant sa fabrication, merci et à bientôt sur votre site….

    1. Bonjour,

      Je vous remercie d’avoir pris le temps de relater votre expérience. Le Kamishibaï est vraiment un outil qui apportera une grande richesse à votre métier. je vous recommande le livre « La boîte magique » de Edith Montelle qui vous fera un remarquable tour d’horizon des potentialités du Kamishibaï.

      Merci encore et bonne suite à vous.

  12. Bonjour !
    J’ai découvert votre site ce week-end. Merci pour votre très beau tutoriel très clair. Mon mari l’a suivi pas à pas et il ne lui reste plus qu’à vernir le butai. Encore une étape de séchage et nous pourrons l’utiliser ! Nous avons hâte ! Merci encore !
    Grüsse depuis la Bavière !

  13. Merci beaucoup !

    Notre Kamishibai est en cours !

    A très bientôt !

    PS : Je me suis permise de rajouter votre blog en lien sur le mien, si cela dérange n’hésitez pas à me le dire !

    1. Bonjour la compagnie!
      Bon bricolage pour votre kamishibaï! Merci pour le lien sur votre Blog ; nous faisons de même de notre côté. Bonne suite. @++

  14. merci beaucoup
    Une réalisation fantastique

  15. Bonjour,
    Merci, c’est très généreux de nous faire profiter de vos connaissances. Ça nous est aussi très utile en médiathèque.

  16. voici l’adresse pour l’acces direct à notre projet Kamishibai :
    http://blog.lfshanghai.com/pg-cpce1/category/projet-de-classe/

    1. Merci beaucoup,

      Cela nous donne de bons exemples du processus de création et de restitution par les élèves de leurs histoires à travers le kamishibaï. Merci encore!

  17. Bonjour,
    Et voila, nous avons fini notre beau projet Kamishibai!

    Après avoir fabriqué le butai, les enfants ont créé 6 histoires, par groupe de 3. Ils ont ensuite lu leurs histoires aux classes de l’école de la Petite Section au CM2 mais aussi aux parents. Ce fut une très belle aventure. Chaque enfant est reparti avec une copie de son histoire.

    Vous pouvez retrouver les étapes de notre projet sur le blog de la classe : http://blog.lfshanghai.com/pg-cpce1
    Merci encore.

    1. Bonjour,

      Autour d’une classe de Cp, c’est également une excellente démonstration de la réussite d’une pédagogie de projet et de l’efficacité du Kamishibaï pour l’apprentissage de la lecture. Votre butaï est bien beau! Une belle aventure et une belle réussite! Merci de la partager avec nous! Bonne continuation. @++

  18. Bonjour,
    Je suis ravie d’avoir trouvé vos précieuses indications, je vais enfin fabriquer mon butaï pour mes élèves de CP à Mayotte. Ils sont ravis et cela leur donne une motivation pour développer leur langage et leur lecture!! étape suivante: inventer une histoire pour la raconter aux Grandes Sections. Allez au travail!!
    merci beaucoup pour ce partage.

    1. Bonjour,

      Nous sommes ravis que cet article puisse donner une impulsion à votre projet de fabrication de Butaï, vous ne finirez pas d’en trouver des applications. Bon bricolage! @++

  19. Bonjour,

    Merci pour ce très bel article ! Félicitations.

    1. Merci de votre visite et de votre intérêt! Au plaisir de vous retrouver dans les allées du jardin…

  20. Bonjour,
    Nous venons de fabriquer notre butai grâce à votre article.
    Nous avancons maintenant dans la création de nos histoires.
    Les CP Classique de Shanghai

    1. Merci beaucoup pour cet écho qui nous vient d’aussi loin. C’est un merveilleux cadeau que vous faites à votre classe ; depuis la construction du Butaï, jusqu’à la réalisation des récits. Tenez-nous au courant pour la suite! @++

  21. Bonjour, je suis animatrice en périscolaire ,en France région nantaise, j’ai fabriqué un kamishibai avec les enfants.Mon prochain projet est la construction d’une histoire avec les plus grands. Nous souhaitons la raconter aux plus petits et ensuite la présenter aux parents. Vos conseils nous sont très utiles. Merci. Anne Laure

    1. Bonjour Anne-Laure,

      Génial, n’hésitez pas à nous faire un retour de cette expérience. Merci pour ce témoignage. Bonne suite à vous.

  22. Bonjour,
    je suis de l’île de la réunion et nous voulons construire ce modèle. Merci pour tous ces détails très utiles.

    1. Oté la Rényon!

      A la médiathèque de Saint-Pierre, ils ont à peu près le même modèle! Si vous êtes intéressée par des histoires, vous pouvez vous adresser à Pierre-Yves Cassin au : 02 62 40 99 05 ou : 06 92 86 45 89 ; il est revendeur sur l’île! Merci Roselyne pour ce petit rayon de soleil de la Réunion. Bon bricolage à vous! @++

  23. Merci beaucoup pour ces explications claires et bien détaillées.
    Grâce à votre site, j’ai fait des progrès en bricolage et j’ai bien réussi à fabriquer ce butaï(je viens juste de le terminer). Je suis sûre que mes enfants de CP vont adorer regarder et écouter des histoires avec. Ils vont même pouvoir en inventer et les illustrer pour les présenter à d’autres classes. Merci!

    1. Bonjour Catherine,
      Bravo! Ce n’est pas un bricolage facile, mais c’est un outil formidable, qui effectivement révèlera toute sa richesse lorsque que les enfants l’utiliseront pour raconter leurs propres histoires. C’est un beau cadeau que vous leur faites! Merci à vous! @+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.