ApprentissageDécouverteGéographieTechnologies

Participer à l’Aventure de PlanetSolar

PlanetSolar est la première expédition autour du monde réalisée sur un bateau propulsé par une motorisation électrique silencieuse et non polluante, exclusivement alimentée par l’énergie solaire.

Parallèlement à cette aventure, Virtual Regatta, la plateforme de courses océaniques en ligne, a eu l’idée d’organiser une course virtuelle aux commandes de PlanetSolar suivant le même itinéraire et les mêmes enjeux. Ainsi, depuis le 27 septembre 2010, “Le Jardin de Kiran” s’est lancé dans l’aventure de ce tour du monde à l’énergie solaire dont la portée pédagogique est passionante.

Cet article est une invitation à participer en classe ou en famille à cette expédition unique!

 

En Juin 2010, nous réalisions notre première expérience avec la plateforme Virtual Regatta, c’était pour le Tour de France à la Voile. Dans notre article Espaces Géographiques : Le Tour de France à la Voile 2010, nous avions vu déjà les intérêts pédagogiques de l’outil notamment dans l’approche de la notion d’espace et la lecture de plans.

Embarqués à présent dans l’aventure de PlanetSolar, nous allons revisiter ces notions, mais principalement ici, il s’agit de poser la question des énergies de demain. Prendre les commandes de PlanetSolar, c’est vivre pendant près de huit mois dans la conscience de ces enjeux.

Dans la dynamique de ces défis et dans le jeu d’une course propulsée par l’énergie solaire, nous allons explorer les champs d’application d’une telle expérience, avec l’outil informatique pour pupitre!

Pour la petite histoire…

À l’initiative du projet PlanetSolar, Raphaël Domjan, pilote de planeur et informaticien suisse, rassemble depuis 2004 les énergies humaines et financières pour réaliser cette grande première et ainsi informer le public sur l’importance des énergies renouvelables. Avec le parrainage de Gérard d’Aboville, qui réalisa en 1980 la première traversée de l’atlantique à la rame, le projet gagne en crédit et bénéficie du soutien de nombreux sponsors.

C’est dans les chantiers navals de Kiel, ville portuaire d’Allemagne le 6 janvier 2008 que commence la construction du TURANOR PlanetSolar qui sera assemblé en 14 mois. Il s’agit d’un multicoque surmonté de de 537 m2 de panneaux solaires photovoltaïques dont une partie – les flaps, aux extrémités latérales et arrière sont orientables pour optimiser la prise de soleil.
PlanetSolar
Spécifications du TURANOR PlanetSolar

Longueur : 31 m
Largeur : 15 m
Longueur avec flaps : 35 m
Largeur avec flaps : 23 m
Hauteur : 6.10 m
Poids : 95 t
Surface de modules solaires : 537 m2
Rendement des panneaux : 18.8 %
Puissance PV installée : 93.5 kW (127.0 HP)
Puissance moteur maximale : 120 kW
Consommation moyenne des moteurs : 20 kW (26.8 HP)
Vitesse moyenne : 7.5 kt (14 km/h)
Vitesse maximale : 14 kt (25 km/h)
Durée de la navigation : 160 jours
Equipage : 6 personnes
Personnes pouvant monter à bord : 40
Autonomie : navigation solaire perpétuelle

 

planetsolar-worldmap-2009

Le 27 septembre 2010, à Monaco, dans la tradition des grandes expéditions maritimes, le PlanetSolar prend le départ de son tour du monde avec six personnes à son bord dont Raphaël Domjan. Le devancement du départ de l’expédition ne permet pas à Gérard d’Aboville de s’embarquer, retenu par d’autres obligations. Le PlanetSolar a dans son sillage un autre projet similaire : le Solar Odyssey.

Principe de fonctionnement

La Course de PlanetSolar

Nous sommes aux commandes d’une interface de jeu dont le nerf principal est celui la course contre d’autres navigateurs virtuels. Certains participeront pour la victoire, d’autres pour l’aventure.

Le véritable PlanetSolar n’est pas en mode de course, mais en mode de démonstration. Alors que les compétiteurs de VirtualRegatta tracent tout droit à travers l’Atlantique vers Miami, Planet Solar longe les côtes de Catalogne pour s’abriter du vent, pique au sud au passage de Gibraltar pour aller chercher le Soleil vers les îles Canaries… Cet itinéraire est également jalonné d’escales dédiées à la promotion de l’énergie solaire.

Comment Participer

Pour participer à l’aventure de PlanetSolar, il suffit de se connecter sur Virtual Regatta. Il sera demandé de s’enregistrer avec une adresse eMail, un identifiant et un mot de passe. Il est important de noter que l’identifiant correspond au nom de notre bateau. Ensuite, on pourra personnaliser notre bateau avec les couleurs de notre choix.

Bien que la course soit déjà lancée, nous en sommes à la première étape, il est encore temps de participer. A ce jour, plus de 27000 skippers sont lancés dans l’aventure à travers Virtual Regatta. Il sera également intéressant de suivre la véritable expédition de PlanetSolar sur leur site.

L’Interface de VirtualRegatta

Interface

1. Gouvernail
2. Vitesse du vent
3. Vitesse du bateau
4. Cap
5. Angle au vent
6. Production d’énergie suivant l’insolation
7. Régime moteur
8. Témoin de charge de la batterie
9. Niveau de charge de la batterie
10. Niveau de production en Kw
11. Niveau de consommation en Kw
12. Fonction plein écran
13. Fonction Zoom
14. Cartes des vents et de l’ensoleillement

15. Prévisions météo jusqu’à 18h
16. Liste d’amis
17. Affichage des concurrents
18. Envoi de messages
19. Recherche des concurrents
20. Classement de l’étape
21. Nos coordonnées polaires
22. Notre distance au but
23. Le nom du bateau
24. Position du bateau dans le classement
25. Options payantes (facultatives)
26. Position du bateau sur la planisphère
27. Date et heure

Apports pédagogiques

Comprendre le Système Solaire

Énergie solaire, Système solaire, tout est contenu dans l’appellation PlanetSolar. Nous nous souvenons tout à coup d’habiter une planète et nous interrogeons à nouveau ces équilibres sur lesquels se fondent la vie. La démarche pour la promotion des énergies renouvelables est comme un retour vers une évidence primordiale.

La mer, le soleil, les nuages, le vents, les courants marins ; c’est un voyage autour du monde en contact avec les forces de l’Univers.

Systeme Solaire

 

Éprouver la Rotondité de la Terre

La question de la rotondité de la Terre s’est souvent cristallisée autour du personnage de Galilée. Or ce qui opposait le savant italien à la Sainte Inquisition était plutôt la question de l’héliocentrisme en opposition à la théorie du géocentrisme défendue par l’église, selon laquelle, le soleil tournerait autour de la Terre. Au contraire, l’héliocentrisme affirmait que la Terre tournait autour du Soleil, qui était le centre de l’univers.

La rotondité de la Terre était déjà avérée depuis l’antiquité et connue dans les milieux érudits lorsque Érathosthène établit ses premiers calculs sur le diamètre de la Terre.

Les grands voyageurs d’alors avaient déjà rapporté leurs observations confirmant le travaux de Érathosthène. C’est également en voyageant autour du monde, à travers l’interface de Virtual Regatta que l’enfant pourra éprouver la sphéricité de la Terre.

Rotondite

 

Comprendre l’Orthodromie et la Loxodromie

L’orthodromie est la trajectoire la plus courte d’un point à un autre sur le globe. Elle ne correspond pas à la ligne droite sur les cartes en plan classiques, il s’agit d’une trajectoire qui tient compte de la rotondité de la Terre. Par opposition, la ligne droite d’un point à un autre du globe telle qu’elle pourrait être tracée sur une planisphère est appelée Loxodromie.

Il s’agit là d’une donnée cruciale pour cette expedition où les efforts sont portés vers l’optimisation des trajectoires et la gestion de la ressource. Des utilitaires en ligne tels que Icarai et Aero-Training permettent de calculer les trajectoires orthodromiques tout au long de la course.

Orthodromie

 

Jouer en tenant compte des Décalages Horaires

Prendre le départ de PlanetSolar à Monaco depuis un pupitre informatique situé en France permettra très vite de recontrer la question du décalage horaire. Alors qu’au départ, nous étions synchrones avec notre bateau, nous nous apercevons jour après jour que le décalage s’installe. Pour de jeunes enfant, comme pour Kiran, la démonstration du phénomène se fait aisément avec un globe terrestre et une lampe de poche pour simuler le Soleil.

TimeZone

Sur la capture d’écran ci-dessous, on voit clairement la zone de jour sur les Amériques, exposée au soleil et la zone de nuit sur l’Afrique et L’Europe.

JourNuit

Ci-dessous, nous avons animé différentes captures décran de manière a faire apparaître les zones exposées aux soleil suivant la rotation de la Terre. Cette animation sommaire se fait sur des images marquant 3 heures de différence.

AnimatedMap

 

Notions de Météorologie

Ce qui fait également la qualité de la plateforme VirtualRegatta, c’est la fidélité au réel. Les départs de courses sont lancés simultanément avec les courses officielles, les itinéraires et les étapes sont les mêmes, et surtout les conditions météorologiques réelles, telles que peuvent les éprouver les marins in Situ. Ainsi, les cartes présentés sur la plateformes sont régulièrement mises à jour suivant les données des services météorologiques.

La Carte des vents est actualisée toutes les 12 heures, avec donc deux bascules : à 8h et à 20h GMT+2.

La Carte d’ensoleillement change toutes les 3heures (0h, 3h, 6h, 9h, 12h, 15h, 18h, 21h), les données sont quant à elles mises à jour à 9h et 21h GMT+2.

Sur les cartes de VirtualRegatta, les zones bleues représentent la nuit ou des zones fortement nuageuses, en ce qui concerne le rouge, il s’agit des zones les plus ensoleillées, et donc là où on emmagasine le plus d’énergie.

Meteo

 

Et plus encore

Les champs d’application d’une telle configuration sont nombreux. L’implication de jeunes enfants dans la question des énergies renouvelables, c’est aussi permettre l’éveil d’une attention portée à la place de l’homme dans ces grands équilibres.

 

Ecran

Ressources audiovisuelles

Pour aller plus loin…

  1. Nous avons eu la chance de voir passer ce fabuleux navire solaire à Tahiti puis Bora ou il était en panne , notre seul regret est de ne pas avoir pu y monter !

    1. Bonjour Katell,

      Comme je vous envie, nous aussi aurions aimé le voir mais l’île de La Réunion n’est pas sur le parcours de Planet Solar. Actuellement, nous naviguons (virtuellement) sur l’Océan Indien au niveau du Sri Lanka, en direction de la Mer Rouge pour passer le canal de Suez et rejoindre Monaco. Si le calendrier nous est favorable, nous pourrons faire se rencontrer le virtuel et le réel, ce qui parachèvera une belle aventure. Merci pour ce témoignage et à bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *